Mars : le robot Curiosity a-t-il découvert des traces de vie ?

Mars : le robot Curiosity a-t-il découvert des traces de vie ?
High-tech

ESPACE - Le robot qui sillonne la planète rouge a noté des pics de concentration en gaz méthane qui prouveraient la présence d'éléments vivants sur Mars. Reste à savoir quoi. Peut-être un micro-organisme.

Ils ne sont pas verts. Ce ne sont même pas des petits hommes. Mais la Nasa, l'agence spatiale américaine, pense avoir trouvé des preuves de vie sur la planète Mars. Ou plutôt c'est le robot Curiosity, qui sillonne la planète rouge depuis août 2012, qui a fait cette découverte qui, si elle se confirme, pourrait bien être une des plus importantes révélations scientifique de l'Histoire. C'est le journal Science qui révèle cette information majeure.

EN SAVOIR + >> Curiosity a-t-il trouvé des traces de vie sur Mars ?

Les différents outils de mesure de Curiosity ont constaté il y a deux mois environ des pics de concentration de méthane qui, selon la Nasa, pourraient signifier la présence d'organismes vivants sur Mars. Néanmoins, l'agence est pour l'heure incapables d'identifier avec précision la source de production du gaz méthane. Une des hypothèses serait la présence d'un organisme proche de la bactérie. Une vie microbienne pourrait donc être présente à l'heure actuelle sur la planète rouge.

Une concentration en méthane dix fois supérieure à la moyenne

Néanmoins, les scientifiques de la Nasa estiment que la concentration en méthane dans l'atmosphère de Mars est infime. Elle serait de 0,7 partie par milliard, soit 4 000 fois moins que dans l'atmosphère terrestre. Lors des pics enregistrés, la concentration était dix fois plus importante à la moyenne. Un pic certes, mais encore bien minime. En outre, il reste encore à déterminer de manière catégorique l'origine de ce méthane. Outre un organisme proche de la bactérie, le gaz pourrait également provenir de clathrates, des molécules glacées qui renferment d'importantes quantités de méthane et peuvent libérer leur contenu lorsque la température remonte.

Mais cette découverte de Curiosity vient confirmer une piste déjà évoquée depuis plusieurs années. Un satellite en orbite à proximité - toute relative - de Mars en 2009 avait lui-même constaté des traces de méthane dans l'atmosphère de la planète. Curiosity, qui navigue actuellement dans la zone de l'immense cratère de Gale, doit poursuivre son exploration pour tenter de faire la lumière sur ce passionnant mystère. On sait déjà que ce lieu fut à une époque lointaine un vaste lac (155 km) rempli d'eau, comme le prouvent des traces de sédiments découvertes récemment par le robot . Reste à savoir si une vie bactérienne y est aussi présente.

>> REBOND Curiosity : "La présence de méthane sur Mars est connue depuis dix ans"

En savoir +
Curiosity en est certain : l'immense cratère de Mars était un lac
Le robot d'exploration de Mars, Curiosity, va avoir un petit frère
Curiosity fête sa première année sur Mars avec un ie
PHOTOS : le robot Curiosity boucle sa première année martienne

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent