Mate Xs : Huawei reprend la recette de son smartphone pliable... en plus cher et sans Google !

Le Huawei Mate Xs
High-tech

PRISE EN MAIN - Malgré l'annulation du Mobile World Congress de Barcelone, Huawei a dévoilé ce lundi son Mate Xs. Ce nouveau smartphone pliable du fabricant chinois reprend la même recette que celle de son prédécesseur, dope ses performances... et son prix ! A près de 2.500 euros, il ne propose pourtant pas les services Google.

Privé de la scène du Mobile World Congress, le salon de la téléphonie qui devait se tenir cette semaine à Barcelone et qui a été annulé en raison du coronavirus, Huawei a fait front malgré tout. Son patron Richard Yu s’est ainsi livré, lundi depuis Barcelone et dans une salle vide, au jeu de la conférence de presse pour dévoiler les derniers produits de la marque chinoise. 

Aux côtés de la nouvelle tablette MatePad Pro, des ordinateurs MateBook X Pro et D14 ou D15, Huawei a surtout présenté son Mate Xs, nouvelle déclinaison de son smartphone pliable. Il y a un an, le salon espagnol avait été l’occasion pour le numéro deux mondial de montrer fièrement le Mate X, son tout premier appareil de la gamme, rival annoncé du Galaxy Fold de Samsung. Cette fois-ci, Huawei reprend la même recette, le même design (un appareil qui se déplie et se replie en déployant "ses ailes" dans le sens inverse du Galaxy Fold) et en améliore les caractéristiques.

Lire aussi

Le Huawei Mate XS dispose d’un écran OLED de 8 pouces qui se replie en deux. On passe donc d’un format tablette à deux écrans dos à dos quand on referme l'appareil. Mais ne vous attendez pas à pouvoir utiliser l’un des deux demi-écrans à votre guise, en tournant l'appareil. Lors de notre prise en main rapide, nous avons constaté qu’un seul côté servait réellement tel un smartphone classique grand écran (6,6 pouces). 

Le côté disposant des trois capteurs photo alignés verticalement, auxquels s’ajoutent un capteur TOF pour ajuster la profondeur de champ (mode portrait ou macro), ne semble s’activer que si vous vous décidez à prendre des selfies… Si le Galaxy Fold arbore trois appareils photo distincts, le Mate Xs n’a que ce seul module photo pour tout faire.

Le châssis et la charnière renforcés, mais toujours pas de services Google

Si Huawei propose un smartphone toujours aussi fin et nettement moins épais que la concurrence, il a retravaillé sa copie sur deux points essentiels : l'engin a été conçu dans un alliage à base de zirconium pour être plus résistant (30% plus dur que le titane) tandis que l’écran se voit aussi renforcé par une couche de protection en plastique. La charnière a également été améliorée et renforcée. 

Coté utilisation, vous pouvez afficher deux applications côte à côte en mode tablette, l’une au-dessus de l’autre en utilisant qu’un demi-écran. Une application peut s’ajouter en surimpression. Mais il est dommage, avec un si grand écran, de n’avoir pas opté pour la possibilité d’afficher les trois en multitâche scomme sur le Fold.

Très soigné visuellement, proposant une autre option de pliage que le Galaxy Fold ou le Galaxy Z Flip et le Motorola RAZR, le Mate Xs brille aussi à l’intérieur. Il est prêt pour la 5G, embarque le processeur maison Kirin 990, l’un des plus performants du marché, et 512 Go de stockage. A cela s’ajoute une large batterie (4.500 mAh) pour assurer l’autonomie longue durée d’un tel écran avec recharge rapide (85% récupérés en 30 minutes).

L’évolution technologique a aussi un prix qui pourrait en refroidir plus d’un. A 2.499 euros, le Mate Xs sera vendu près de 200 euros plus chers que le Mate X alors qu’il sera privé des services Google (YouTube, Gmail, Maps, PlayStore...). Toujours sous le coup de l’embargo l’empêchant de commercer avec des entreprises américaines, Huawei s’en remet donc à son savoir-faire, sa surcouche EMUI 10 basée sur la version open source d’Android 10 et à son store d’applications AppGallery. Celui-ci s’enrichit au fil des mois -notamment d’applis françaises comme Cdiscount, Coyote, RMC Sport, Euronews ou ViaMichelin-, mais reste privé des plus populaires (Facebook, WhatsApp, suite Google, Twitter, Pack Microsoft Office, etc.). Un sacré frein pour beaucoup. 

Aucune date de sortie n’a été communiquée. Mais cela pourrait intervenir courant mars, en même temps que celle de la série P40, les smartphones de Huawei tournés vers la créativité et qui seront présentés le 26 mars à Paris.

Fiche technique du Huawei Mate Xs :

Ecran OLED de 8 pouces 2200 x 2480 pixels (ouvert), replié en deux écrans de 6,6 pouces (façade) et 6,38 pouces (dos)

Appareil photo avec quatre capteurs : principal de 40 MP (f/1.8), téléobjectif de 8 MP (f/2,4), ultra-grand angle de 16 MP (f/2.2) avec zoom optique 3x et numérique jusqu’à 30x, et capteur ToF

Processeur Kirin 990 7 nm

8 Go de mémoire vive

512 Go de stockage

Modem 5G

Batterie de 4.500 mAh avec chargeur SuperCharge USB-C de 55 W

EMUI 10 (basé sur Android 10 open Source)

Wifi 5

Bluetooth 5

Lecteur d’empreinte sur le côté

En vidéo

VIDÉO - Huawei Story : l'histoire de la marque chinoise en 5 dates

Prix : 2.499 euros – Disponible dans les prochains mois

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

Jeune fille tondue à Besançon : condamnée à un an de prison, la famille a été expulsée ce samedi matin

EN DIRECT - Covid-19 : 45.422 contaminations, nouveau record quotidien

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent