Microsoft alertera ses utilisateurs si un État tente de les espionner

Microsoft alertera ses utilisateurs si un État tente de les espionner

DirectLCI
SURVEILLANCE - Le groupe américain vient d'annoncer qu'il signalera aux utilisateurs de son service de messagerie les tentatives d'intrusion des gouvernements dans leurs comptes.

À l'instar des autres géants du Net - Facebook, Twitter ou encore Google, Microsoft a indiqué par le biais de l'agence Reuters qu'il s'engage à alerter de la nature de tentatives d'intrusion sur ses services en ligne, s'il est commandité par un État. Concrètement, cet avertissement se traduira par l’envoi d’une notification sur votre messagerie (Outlook) ou sur le service de stockage à distance (OneDrive). Toutefois, les utilisateurs ne connaîtront pas son origine, précise le groupe. 

Il y a une dizaine de jours, l'agence Reuters qui est à la source de cette nouvelle information, avait demandé au groupe américain ce qui l'avait poussé à ne pas avoir informé ses utilisateurs après la découverte d'une affaire de piratage en 2011. Cette dernière visait notamment les dirigeants internationaux des minorités tibétaines et ouïgours de Chine. À l'époque, les experts du groupe informatique avaient conclu que les autorités chinoises étaient derrière la campagne d'espionnage.

Google avait inauguré la pratique en 2012

Mais le groupe n'avait pas transmis l'information aux utilisateurs de sa messagerie, qui s'appelait Hotmail à l'époque. Lors de ces attaques, Microsoft avait demandé aux victimes de modifier leur mot de passe, mais ne leur avait pas précisé qu'elles avaient été piratées. Google, qui avait inauguré la pratique en 2012, affirme aujourd'hui alerter régulièrement des dizaines de milliers d'utilisateurs. 

À LIRE AUSSI
>> Paramétrez Windows 10 pour l'empêcher de vous espionner >>  Quand Microsoft se moque de l’Alphabet de Google >>  Voilà comment bloquer la mise à jour automatique >>  3 choses à faire immédiatement après avoir installé Windows 10

Plus d'articles

Lire et commenter