Microsoft : des drones pour lutter contre les moustiques dangereux

Microsoft : des drones pour lutter contre les moustiques dangereux

DirectLCI
SANTÉ — Avec le Project Premonition, Microsoft Research veut capturer les moustiques porteurs de maladies avant qu’ils ne touchent les humains. Une manière d’anticiper les infections transmises à l’homme et de mieux lutter contre elles.

Analyser les virus transportés par les moustiques pour mieux lutter contre eux. C’est ce que va expérimenter la division Microsoft Research au sein du Project Premonition . Pour le faire, la société de Redmond va notamment s’aider de drones capables d’aller capturer les moustiques dangereux là où il se trouvent, souvent des lieux difficilement accessibles aux humains.

L’idée est de les prélever dans leur milieu naturel avant qu’ils soient en contact avec l’homme. En combinant biologie moléculaire et une puissante analyse de données par “cloud computing”, les chercheurs espèrent déterminer les pathogènes que les moustiques transportent.

Différencier les virus connus des inconnus

Cette technique permettra également de différencier les agents infectieux déjà connus et dont l’incidence peut augmenter (comme Ebola ou Chikungunya), de ceux qui étaient alors inconnus (virus de Bourbon ou MERS-CoV). En les séquençant, les chercheurs pourraient alors avoir les outils pour mettre au point des traitements adaptés avant que les virus ne touchent les êtres humains ou même éliminer les moustiques de manière préventive.

Le programme inclut donc la conception d’algorithmes permettant d'identifier les zones sensibles pour y envoyer des drones, mais aussi de disposer d’une puissance de calcul suffisante pour déterminer dans un délai le plus court possible les virus connus des inconnus. L’équipe espère obtenir un système fonctionnel d’ici cinq ans.


EN SAVOIR +

>> Moustique tigre : "toute la France sera touchée d’ici à 2030"
>> Suivez toute l'actualité de Microsoft sur metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter