Miroir intelligent, scanner à cheveux, maquillage en réalité augmentée : les objets connectés s'attaquent à la beauté

High-tech

C'EST POUR DEMAIN - Après le sport, le bien-être, la santé et la maison, les objets connectés s'attaquent à la beauté, un marché qui se chiffre en centaines de milliards.

C'est comme un assaut concerté, comme si start-ups et géants des cosmétiques s'étaient passés le mot. C'est en fait une intrusion attendue du digital dans la beauté, avec d'un côté des technologies assez abouties pour être mises dans les mains du grand public, et de l'autre un marché gigantesque, pour des objets qui promettent de vous en dire plus sur vous. 

Coup sur coup, ces dernières semaines, ce sont plusieurs nouveautés qui ont été dévoilées, conjuguant caméras haute définition, analyse d'image, réalité augmentée, au service des centaines de millions de femmes dans le monde à dire "miroir mon beau miroir".

Hi-Mirror, l'assistant beauté vous parle

Et ça tombe bien, ce miroir existe, et désormais il vous répond ! Il s'appelle Hi-Mirror, et sa promesse, c’est d’avoir une sorte de consultant en beauté à la maison, un appareil qui va analyser l’état de votre peau, ses petits défauts, zone par zone, et vous faire des recommandations, les types de produits que vous pouvez utiliser ou pas. Surtout il pourra suivre l’évolution de votre peau dans le temps pour vous dire ce qui marche ou pas pour vous. Il sait adapter la température de couleur selon le moment de la journée où l'événement pour lequel vous vous maquillez, il sait aussi envoyer des selfies à vos amis ou sur les réseaux sociaux. Pas mal, pour 250 euros environ.

Lire aussi

Cette capacité à analyser la qualité de votre peau, on la retrouve dans un produit étonnant, dévoilé le mois dernier aux Etats-Unis. À sa tête, le géant Procter&Gamble, qui a récemment racheté Opte, une start-up qui a inventé ce qui ressemble à un scanner pour votre peau, capable d'analyser son grain, et de détecter rougeurs et imperfections. Là où l'appareil fait la différence, c'est quand il est capable d'appliquer directement un peu de fond de teint sur les décolorations et les taches, en temps réel, promettant de réduire de 95% la quantité de cosmétique dont vous auriez besoin. Dommage qu'on n'en connaisse si le prix, ni la date de sortie.

Vos cheveux à la loupe

Dans la même veine, mais pour les cheveux cette fois, voici le Sisley Hair Analyzer, une caméra va grossir votre cuir chevelu une centaine de fois, et vos cheveux jusqu’à 900 fois, et surtout y reconnaître les signes de vos problèmes de cheveux, ou plutôt l’état de votre fibre capillaire. Lui ne sera pas à vendre, on le trouvera dans des salons et des magasins de cosmétiques, Sisley s'en servira pour vendre les produits de la marque, selon les besoins précis de la cliente. Un objet connecté français, en plus, dessiné par le designer Jean-Louis Fréchin.

Youcam Makeup, la cosmétique ludique

Pour finir, en moins cher, on retrouve certaines fonctions de ces objets connectés dans des applications mobiles, comme Youcam Makeup, quelque part entre la beauté et la machine à selfies améliorés. La promesse, ici, c'est de pouvoir essayer virtuellement des centaines de cosmétiques du commerce, de voir quel rouge à lèvres vous irait le mieux au teint, et de s'occuper de ce dernier avec des fonds de teint que l'on pourrait évaluer avant d'acheter. C'est simple, ludique, l'appli permet de tenter toutes sortes de maquillages extravagants, et c'est encore plus drôle quand on le teste sur un garçon, pour lui offrir un regard de velours. Disponible sur iOS et Android.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter