Mission Rosetta - #GoodbyePhilae : il est temps de dire adieu au petit robot Philae

Mission Rosetta - #GoodbyePhilae : il est temps de dire adieu au petit robot Philae
High-tech

ESPACE - A 11 heures ce mercredi matin, les équipes de l’Agence spatiale européenne ont coupé définitivement les communications entre Philae et la Terre. Sur les réseaux sociaux, les internautes lui rendent hommage autour du hashtag #GoodbyePhilae.

Le temps des adieux. Ce mercredi 27 juillet, depuis 11h, les communications entre Philae et la sonde Rosetta (et donc, avec la Terre) ont été coupées définitivement. C’est à cette heure précise que les ingénieurs et les techniciens de l’Agence spatiale européenne (ESA) ont enclenché le bouton « off » du dispositif ESS (pour Electrical Support System Processor Unit) qui permettait de communiquer avec le robot.

L'Agence spatiale européenne explique dans son communiqué que cette opération lance la dernière phase de la mission Rosetta. Sur les réseaux sociaux depuis ce matin, répondant à l’appel de l’ESA, les internautes rendent hommage et disent adieu au petit robot autour du hashtag #GoodByePhilae .

Il y a un peu plus d'un an et demi, le 12 novembre 2014, la planète toute entière faisait connaissance avec le petit robot Philae. L'ESA, l'Agence spatiale européenne, venait d'accomplir l'exploit de faire atterrir ce petit robot sur une comète en forme de canard de bain, et à la surface creusée d'aspérités. Mais rapidement, les ennuis s'accumulent et, l'atterrissage ne s'étant pas tout à fait déroulé comme prévu, Philae manque de batterie.

L'analyse des données récoltées par Philae n'est pas terminée

Le robot finit par s'endormir doucement, non sans avoir donné quelques informations précieuses après s'être temporairement rechargé grâce à une meilleure exposition au soleil. Les données récoltées par le robot continuent d’être analysées par les équipes de l'Agence spatiale européenne.

En décembre dernier, l'optimisme des équipes de l’ESA était largement retombé. Après une longue période sans nouvelles (depuis le mois de juillet, pour être précis), les témoignages d'affection de la communauté scientifique pleuvaient un peu partout sur la toile. Deux mois plus tard, l'agence spatiale allemande annonçait dans un communiqué que "l'assistance respiratoire" allait être bientôt débranchée et qu’il était temps "de lui dire au revoir".

Au revoir et adieu, petit Philae...

La batterie de Philae se vidant chaque jour davantage et ses panneaux photovoltaïques n'étant bientôt plus alimentés, il semblait déjà évident que les chances que le robot réponde se trouvent réduites à néant.  Il est désormais temps de laisser le robot de l'Esa finir ses jours en paix. Mission accomplie. Au revoir et adieu, petit robot Philae...

Toute l'info sur

Le voyage de Rosetta

A LIRE AUSSI
>> Comète Tchouri : à quoi est due sa forme de canard de bain ?
>> La sonde Rosetta a trouvé de l'oxygène respirable sur la comète Tchouri >> Tout comprendre à l'incroyable mission spatiale de la sonde Rosetta

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent