Mode d'emploi - Peach, le nouveau réseau social dont raffolent les ados

Mode d'emploi - Peach, le nouveau réseau social dont raffolent les ados
High-tech

RÉSEAU SOCIAL - Lancée début janvier par le fondateur de Vine, l'application Peach rassemble au sein d'un même un réseau social la plupart des fonctions qui ont fait le succès de ses concurrents, de Facebook à Snapchat, en passant par Twitter. Décryptage.

Dans l'univers impitoyable des réseaux sociaux, on ne peut jamais vraiment savoir si le succès sera au rendez-vous. Et l'interminable liste des applications hissées au rang de "prochain Facebook" (avant de finir quelques mois plus tard aux oubliettes) est là pour en témoigner, à l'instar de Ello ou Yo.

Lancé début janvier par Dom Hoffman, le fondateur de Vine, l’application de Twitter diffusant des vidéos de six secondes, Peach (une "pêche", en anglais) se présente comme un mélange entre un réseau social et un service de messagerie. Ados et geeks jouent donc, comme toujours, les leaders d'opinion et font grimper l'appli dans le top 100 des téléchargements de l'App Store. Mais est-il possible pour un réseau social de vivre dans l'ombre des mastodontes que sont Facebook, Snapchat ou encore Twitter ?

À quoi ça sert
L'application de messagerie sociale Peach permet à ses utilisateurs de discuter en postant des publications de mur à mur (comme au début de Facebook) : du texte, des photos ou bien encore des gifs. Les utilisateurs inscrits dans votre liste de contacts peuvent ensuite "liker" ou commenter vos messages. Inversement, il faudra cliquer sur le profil de l'un de vos amis pour visionner ses publications. Idem pour les amis de vos amis.

Qui utilise Peach ?
Comme à chaque fois, les ados du monde entier s'y sont précipités, poussés par l'effet curiosité. En France, c'est dorénavant la 53e application la plus téléchargée de l'App Store... devant le réseau social de la radio Skyrock ! Et pourtant, pour l'heure, l'appli n'est disponible que sur iOS et en anglais. Vous voulez rejoindre la communauté ? On vous explique au point suivant.

Comment ça marche
Une fois l'application installée, il suffit d'entrer un pseudo, une adresse mail, un mot de passe pour créer son compte. Pour ajouter des amis à son réseau, il lui suffit de taper leur pseudo dans la barre de recherche, et une invitation leur sera envoyée. S'ils ne sont pas encore inscrits, il est possible de leur adresser une invitation par SMS.

Pourquoi c'est cool
Le point fort de Peach est qu'on peut effectuer des actions simplement en tapant un "mot magique" : "draw" permet d’ouvrir un outil de dessin, "battery" d'envoyer l’état de sa batterie (excuse en béton pour ne pas rappeler) ou "song" de détecter, à l'instar de Shazam, quelle chanson vous êtes en train d'écouter. le mot "Weather" poste automatiquement le temps qu'il fait, et le mot "Here" ajoute la localisation.

Ça va marcher ?
L'innovation est là. Tout est bien pensé pour la jeune communauté qui cherche à se barrer de Facebook (où il faut accepter les parents en amis). Mais il n'est de cible plus volage. Affaire à suivre.

À LIRE AUSSI
>> Étude : l'abus du réseau social peut provoquer de la dépression
>> Facebook accusé de pister les internautes, utilisateurs ou non du réseau social
>> Snapchat peut faire ce qu'il veut de vos photos (même les photos nues)

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent