Molotov.TV, la petite bombe qui entend révolutionner la télévision à papa

Molotov.TV, la petite bombe qui entend révolutionner la télévision à papa

High-tech
DirectLCI
TELEVISION - Après trois ans de gestation, la plateforme Molotov se lance ce lundi matin, avec l’ambition de "réinventer la télévision". Metronews a pu tester en avant-première ce nouveau service qui propose aux téléspectateurs d'accéder plus facilement, en quelques clics, aux programmes et aux émissions, qui les intéressent vraiment !

C'est une petite bombe explosive, qui a pour ambition de révolutionner le PAF, qui vient d'être dégoupillée ce lundi matin. Ses trois artificiers se nomment Pierre Lescure, l’ancien président de Canal+, Jean-David Blanc, le créateur d’AlloCiné et Jean-Marc Denoual, un ex-cadre de TF1. Ce trio lance aujourd'hui la plateforme Molotov.TV : un nouveau service qui propose aux téléspectateurs d'accéder plus facilement, en quelques clics, aux programmes et aux émissions, qui les intéressent vraiment !

Avec une promesse : la télévision à papa, c'est hasbeen ! Le concept de Molotov est né d'un constat simple : la télé fourmille de programmes intéressants et de qualité, mais la grande majorité se perdent dans la jungle des chaînes. D'après les fondateurs, la télé française proposerait 20 000 "unités de programmes" (un épisode d'une série compte pour une unité de programme) par mois. Bref, une nouvelle manière de zapper, et sans tourner en rond !

Une nouvelle manière de consommer la télé

Car l'heure de YouTube ou de Netflix, l'ancêtre d'Internet - pour reprendre la formule des Guignols de l'info - ne correspond plus aux usages d'un public toujours plus connecté, qui ne souhaite plus qu'on lui impose ce qu'il doit regarder, et encore moins un horaire de diffusion. Molotov.TV rassemble, lui, au sein d'une même interface l’ensemble des programmes disponibles "en ce moment, en replay ou à venir", sur les différentes chaînes.

Aussi bien des émissions, des films ou des séries, que des dessins animés animés ou des documentaires. Plus concrètement, il s'agit une application, disponible gratuitement sur iPad et l'Apple TV,  ou bien directement depuis votre navigateur web , et qui sera bientôt accessible sur toutes les télévisions connectées, smartphones et tablettes de toutes marques. On peut commencer à regarder une émission sur sa télé et continuer sur sa tablette.

Comment ça fonctionne
Un peu comme sur Netflix, l'utilisateur peut naviguer sur la plateforme par chaînes, par catégories (informations, action, animaux, environnement, histoire, sport, etc.) ou bien encore par personnalités (animateurs, acteurs, réalisateurs). Chaque membre de la famille peut disposer d'un profil utilisateur qui lui permet de gérer ses préférences. Pour cela, il vous suffit d'entrer un identifiant et un mot de passe. Autrement dit, c'est un vrai jeu d'enfant. 


 Une offre gratuite complète en guichet unique
L’application Molotov est gratuite et vous donne accès d'emblée à 35 chaînes, parmi lesquelles celles de la TNT gratuite (à l’exception de Canal+ en clair, pour le moment), TV5 Monde, France 24, BFM Business, LCI, et à tous leurs replays. A l'exception, cependant, de TF1 et M6 (qui sont encore en négociation), dont seuls les programmes thématiques (comme la chaîne pour les tous petits TFou, par exemple) sont actuellement disponibles. Pour ceux qui le souhaitent, deux options payantes vous proposent d'accéder à des services supplémentaires.

 Des offres payantes qui permettront d'enregistrer  
Une première offre d'entrée de gamme est disponible au prix de 3,99 euros par mois avec 100 heures d'enregistrement et la possibilité de regarder vos programmes hors-ligne (qui n'est d'ailleurs pas encore disponible pour des raisons légales), sans être obligé d’être connecté à Internet, en les enregistrant sur votre appareil. Et une seconde à 9,99 euros par mois, qui vous donne accès à plus de 70 chaînes (dont plusieurs chaînes payantes), accessibles jusqu'à par quatre utilisateurs simultanément, et 100 heures d'enregistrement.

A titre de comparaison, les tarifs sur Netflix sont eux compris entre 7,99 euros et 11,99 euros par mois. Les trois fondateurs de Molotov.TV ont indiqué vouloir également proposer prochainement des bouquets payants avec BeIn Sports ou OCS, la chaîne consacrée aux séries et au cinéma. Et ils pensent déjà à exporter leur application en dehors de nos frontières. A l’étranger, le service devra affronter une rude concurrence, notamment celle de  Magine.com  ou  Utelly.com , les deux leaders outre-Atlantique. 

 Notre verdict chez Metronews
Nous avons eu l'occasion de tester la plateforme Molotov.TV pendant tout un week-end. Tout d'abord, on s'aperçoit rapidement que l’offre des programmes qui sont diffusés à la télé est bien plus riche qu'on ne l'imagine : au lieu de tournée en rond, en zappant d'une chaîne à une autre, on peut aller à l'essentiel : et il faut bien l'avouer, de tout le week, il n'y a pas eu un moment où je n'ai pas trouvé un programme digne d'intérêt, en direct ou en replay. Mention spéciale aux documentaires animaliers !

Lors de notre test, nous avons pu toutefois constater quelques défauts. Premièrement,  pour profiter de ce service dans de bonnes conditions, une bonne connexion Internet est indispensable : au minimum 1.6 Mbps, si l'on en croit les concepteurs de Molotov, voire plus si vous souhaitez bénéficier d'une image en haute définition. Cette dernière laisse parfois à désirer : en effet, on a l'impression qu'elle est de moins bonne qualité en comparativement à celle d'une box internet.

A LIRE AUSSI >>  Apple veut bloquer la caméra des smartphones pendant les concerts

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter