Monaco l'a fait, quatre usages de la 5G au banc d'essai

Un an après avoir basculé en 5G, Monaco fait toujours figure de laboratoire. Pour le grand public, la technologie offre un confort supplémentaire, mais pas nécessairement une transformation majeure des usages. En réalité, l'intérêt de cette technologie est ailleurs. Suivez le guide.
High-tech

MONDE DE DEMAIN - Un an après avoir basculé en 5G, Monaco fait toujours figure de laboratoire. Pour le grand public, la technologie offre un confort supplémentaire, mais pas nécessairement une transformation majeure des usages. En réalité, l'intérêt de cette technologie est ailleurs. Suivez le guide.

Il y a un peu plus d’un an, Monaco a fait un bond dans le futur en devenant le premier Etat en Europe entièrement couvert par un réseau 5G. L'opérateur Monaco Telecom, contrôlé par l'homme d'affaires français Xavier Niel (50,02%) et le gouvernement princier, a déployé en juillet 2019 son réseau 5G, avec des équipements chinois Huawei, faisant de la Principauté un véritable laboratoire à ciel ouvert.

Alors que la France a lancé mardi les enchères sur le déploiement de la 5G et que le débat sur l'opportunité  de l'installer fait rage, nous avons voulu constater de visu ce que permettait cette nouvelle technologie dans la principauté. Alors, probant ? 

Plus rapide mon smartphone ?

Pas très convaincant. Muni d'un smartphone compatible 5G, nous avons voulu expérimenter les bénéfices de cette technologie pour un utilisateur lambda. Plus rapide, et surtout capable de transporter plus de données, la 5G offre un confort supplémentaire, mais pas nécessairement une transformation majeure des usages. Concrètement, nous avons pu télécharger une vidéo un peu plus rapidement qu'avec un terminal utilisant le réseau 4G. Et pour cause, test à l'appui, le débit est 10 fois plus élevé lorsqu'on utilise le réseau 5G. De quoi promettre une expérience enrichie aux adeptes de jeux vidéo.

Lire aussi

Une assistance pour les pompiers ?

Une application vraiment utile. Du côté des usages professionnels, les sapeurs-pompiers de Monaco ont été parmi les premiers à s'emparer de la technologie 5G. Filmer à distance une intervention avec une qualité d'image en haute définition, effectuer un zoom d’un kilomètre pour localiser une victime, utiliser une caméra thermique pour observer comment le feu se propage à l’intérieur d’un bâtiment, autant d'usages devenus possibles grâce aux performances de la 5G. "Avec la 4G, nous avions régulièrement des coupures. Aujourd’hui, grâce à la 5G, on ne perd jamais le flux vidéo", explique le commandant Maxime Yvrard, responsable du bureau opérations des sapeurs-pompiers de Monaco. Quelques secondes voire quelques minutes qui peuvent parfois parfois sauver des vies.

Soigner, en effectuant une opération à distance ?

Une révolution en perspective. Autre grande promesse de la 5G, la possibilité d'effectuer des examens médicaux voire des opérations médicales à distance. Sylvain Ordureau, président de Vizua, une startup spécialisée dans la réalité augmentée, nous en fait la démonstration. Casque de réalité augmenté vissé sur le crâne, l'ingénieur visualise un fémur en trois dimensions. La précision, nous assure-t-il, est de l’ordre du demi-millimètre voire du micron. La résolution d'image et la réactivité qu'offre la 5G sont autant d'éléments qui permettront aux équipes médicales de réduire fortement les risques d'erreur. A terme, dans un futur pas si lointain, des opérations chirurgicales pourraient même être réalisées par des robots commandés à distance, promet le Dr Marc-Olivier Gauci, chef de clinique à Nice. 

Toute l'info sur

Le 20h

Fluidifier le trafic, en rendant la ville plus intelligente ?

On attend encore de voir. Pour construire la "Smart City" rêvée, une ville optimisée grâce à des algorithmes, la technologie 5G sera également indispensable. Depuis un an, la municipalité expérimente un dispositif visant à réduire les embouteillages. Des capteurs ont été installés aux sommets de certains feux de signalisation. Ils sont capables de détecter l’arrivée d’un bus et de faire passer le feu au vert, de manière à limiter les temps de trajet pour les transports en commun. Avec des bus plus rapides, la municipalité espère pousser les habitants à abandonner leurs voitures. Mais, pour y parvenir, il faut pouvoir connecter des centaines de capteurs entre eux. Et pour cela, pas d'autre choix que d'utiliser la 5G.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 50.000 nouveaux cas détectés en 24 heures

Reconfinement : le mode d’emploi des attestations de déplacement

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pouvez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Attentat de Nice : un deuxième homme au contact du terroriste interpellé

Un puissant séisme secoue l'ouest de la Turquie, au moins 14 morts

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent