Musique : comment bien choisir son système audio haute qualité ?

High-tech
DirectLCI
MUSIQUE - Les systèmes audio hi-fi (ou haute fidélité) ont de nouveau la cote auprès du grand public. Leur prix varie du simple au double. Pour vous aider à faire le bon, voici nos conseils.

Et si vous faisiez du bien à vos oreilles ? A l’heure de la dématérialisation, et malgré la concurrence des enceintes connectées, le marché de la hi-fi "premium" a retrouvé la forme. Platines, amplis et enceintes haute qualité ont de nouveau la cote auprès du grand public. "L’arrivée de la musique en streaming et les téléchargements ont d'abord porté un sacré coup à l’industrie. Le MP3, entre fichiers compressés et formats en basse définition, ne pouvait pas prétendre à une qualité de son haute fidélité, explique à LCI Gilles Foddé, directeur de la division électronique grand public de Yamaha Music Europe. Mais l'avènement du numérique a néanmoins eu le mérite de permettre aux gens d’avoir accès de manière gratuite et massive à toute la musique. Cela a contribué à redonner aux gens l’envie d’en écouter". 


Et Gilles Foddé de poursuivre : "Maintenant que les plateformes musicales sont devenues beaucoup plus performantes, avec une qualité équivalente au CD, voire mieux, les consommateurs s'orientent davantage sur des produits à forte valeur ajoutée".  Le vinyle, que l'on pensait rangé aux rayons des antiquités, participe en grande partie à ce retour en grâce du son haute qualité.  Reste que l’achat d'un système complet, à savoir une platine, un ampli et des enceintes, représente un investissement important et dans cet océan d’innovations, difficile d’y voir clair. Pour vous aider à faire le bon choix, voici un petit guide.

Streaming musical, vinyle, CD : quel usage ?

Avant toute chose, il faut établir l’usage que l’on veut en faire. En effet, que l’on soit amateur de platines ou bien adepte de streaming, les possibilités ne seront pas les mêmes. "Pour écouter des CD ou des vinyles, optez plutôt pour une platine avec un ampli intégré et une paire d'enceintes. En revanche, si vous souhaitez vous en servir uniquement pour écouter de la musique en streaming, il est plus judicieux d’investir dans un modèle connecté". On peut citer, par exemple, le modèle Stream Amp 100 de la marque française Cabasse (prix : 549 euros).

La taille de la pièce où l'installer

Il faut également tenir compte de la pièce dans laquelle on souhaite l’installer. On a souvent tendance à dire que plus l’enceinte est imposante, plus le son est de bonne qualité. "C’est un cliché, mais c’est souvent vrai, confirme notre expert. Le son qui parvient à nos oreilles, ce sont d’abord des molécules d’air qui se propagent sous forme d’onde. Par conséquent, si la pièce est trop petite, elle ne pourra pas absorber toute la pression acoustique. Il n’y a donc aucun intérêt à investir dans de grosses enceintes, onéreuses et gourmandes en énergie", conseille Gilles Foddé. Il existe ainsi des enceintes compactes, à l’instar du modèle Phantom de la marque française Devialet  (prix : 1490 euros).

Le budget qu’on souhaite y consacrer

Enfin, bien évidemment, il faut tenir compte du budget que l’on est prêt à y mettre. "Soyons clair, il n’est pas possible d’avoir un système complet, à savoir une platine, un ampli et des enceintes, à moins de 2000 euros. A ce prix, on commence à trouver du matériel de très belle qualité", nous assure notre expert. Pour les clients au budget plus limité, plutôt qu’une chaîne médiocre, notre spécialiste recommande d’opter pour une paire d’enceintes avec un ampli intégré. "Plus on monte en gamme, plus on va avoir un son naturel et le sentiment que les interprètes sont en face de soi. Au-delà de 10.000 euros, on passe un cap, mais on peut monter encore beaucoup plus haut, jusqu’à plusieurs centaines de milliers d'euros pour certains modèles d’exception !"


 La D&W Aural Pleasure Gold, fabriquée par la firme anglaise Hart Audio, est aujourd'hui la paire d’enceintes la plus chère du monde. Son look et sa conception ont été inspirés par la forme de l’oreille humaine. Cette luxueuse enceinte exploite un châssis coulé en or massif 18 carats, et nécessite plus de 200 heures de travail.

La barre de son : une bonne idée ?

Pour les télévores et autres adeptes du DVD, qui aimeraient doper le son de leur téléviseur mais aussi écouter de la musique avec un son haute fidélité, les barres de son se posent aujourd’hui comme la solution idéale. D'autant que certains modèles peuvent être utilisées comme une enceinte sans fil (via Wi-Fi et/ou Bluetooth) pour écouter la musique depuis un smartphone ou un ordinateur.  Leur prix varie, en fonction des modèles, de 200 à 2000 euros. Et il n’est pas forcément nécessaire d’acheter la plus chère. Cependant, si vous souhaitez l’utiliser pour écouter de la musique, mieux vaut choisir un modèle avec un caisson de basse intégré. Le constructeur Yamaha a été le premier, il y a trois ans, à commercialiser un modèle équipé de la technologie Dolby Atmos. Trois ans après son lancement, la MusicCast YSP-5600 (prix : 1999 euros) reste une référence.

Ne pas négliger le marché de l’occasion

Un dernier conseil pour la route. Les équipements audio de seconde main ont tout particulièrement la cote. "La platine est investissement durable car elles peuvent fonctionner pendant vingt ans ou plus, relève  le spécialiste de Yamaha. Et surtout, ils sont très simples à réparer, étant donné que la technologie n’a pas bougé depuis des décennies."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter