Netflix débarque en France : cette fois, c'est sûr !

High-tech
DirectLCI
OFFENSIVE – Annoncé depuis plusieurs mois en France, le service de vidéo à la demande confirme enfin la rumeur. Sans préciser pour autant la date exacte, le prix ou le contenu de son catalogue.

Cette fois-ci, c'est officiel. Netflix vient de mettre fin au secret de polichinelle entourant son arrivée en France , par le biais d'un simple communiqué de presse diffusé ce mercredi 21 mai. L'Hexagone n'est pas le seul concerné, puisque le service américain de vidéo à la demande confirme également son implantation en Allemagne, Autriche, Suisse, Belgique et Luxembourg.

Restent donc deux inconnues : la date exacte de lancement et le prix du service en France. Netflix précise toutefois qu'il sera accessible dans ces pays "avant la fin de l'année". Depuis plusieurs semaines de nombreuses rumeurs situent l'ouverture du service dans la semaine du 15 septembre. Il faudra donc attendre encore un peu pour savoir si cette date est celle définitivement choisie par le numéro mondial de la VOD aux 48 millions d'utilisateurs .

Disponible chez tous les fournisseurs d'accès

Netlfix devrait être accessible aux abonnés de tous les fournisseurs d'accès. Il était un temps évoqué que le service ne puisse être proposé qu'aux seuls clients d'Orange . "Dès son lancement, les internautes disposant d'une connexion haut débit pourront s'abonner à Netflix", précise en effet le communiqué.

Flou savamment entretenu : l'offre de son catalogue en France. Là non plus Netlfix ne précise rien quant aux films et séries qu'il proposera. La législation française est en effet très restrictive sur ce point. La chronologie des médias oblige par exemple les services de vidéo à la demande par abonnement à diffuser un film au moins 36 mois après sa sortie en salle. Une contrainte qui risque de rendre le service moins alléchant que dans d'autres pays.

Une série exclusive pour la France ?

Netflix pourra en revanche miser sur son offre de séries produites par ses soins. Ainsi, Orange Is The New Black, qui se déroule dans une prison pour femme, ou l'emblématique House Of Cards seront certainement proposées. Canal+, qui dispose des droits de diffusion des deux premières saisons, devrait logiquement en perdre le privilège. En cours d'écriture, la troisième saison de House Of Cards, qui décrit les arcanes du pouvoir américain avec Kevin Spacey, ne devrait donc être visible en France que par les seuls abonnés à Netflix.

Enfin, l'Américain pourrait proposer une série destinée aux pays francophones. Selon les informations du Figaro , un accord aurait été signé avec un producteur français pour tourner une série dont l'action se déroule à Marseille. Suffisant pour convaincre les Français de s'abonner ? Réponse au dernier trimestre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter