Netflix : oui au Luxembourg, non à la France

Netflix : oui au Luxembourg, non à la France

DirectLCI
VIDÉO A LA DEMANDE – Netflix, le leader mondial de la vidéo à la demande, ne propose pas encore ses services en France. Et avec une possible implantation au Luxembourg, Netflix compte imposer sa loi.

Malgré la rencontre il y a quelques jours des dirigeants de Netflix et de la ministre de la Culture , Aurélie Filippetti, le service de vidéo à la demande américain n'ouvrira pas de siège en France. Selon les Echos.fr, c'est au Luxembourg que la société installera ses bureaux , et de là proposera ses services aux Français. Enfin peut-être, car il existe encore de nombreux obstacles.

Netflix joue les gros bras

Aux yeux de Netflix, la France n'est vraiment pas attractive. La fiscalité est élevée, et la législation trop lourde. Dans le domaine de la vidéo, les sociétés doivent par exemple respecter un quota d'œuvres françaises, et ont une obligation de financement de l'audiovisuel français en fonction du chiffre d'affaires réalisé. Netflix veut donc contourner ces obligations en s'installant au Luxembourg.

Mais la société veut également imposer sa loi aux fournisseurs d'accès français. Ces derniers auront l'obligation "d'ouvrir" leur box Internet pour que Netflix puisse y installer son système maison, et avoir une totale autonomie vis à vis de son offre (interface, prix, catalogue, base abonnée). Sinon pas de Netflix, et le risque de voir une partie de la clientèle partir ailleurs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter