Nettoyez votre boîte mail, vous ferez un geste pour la planète !

Nettoyez votre boîte mail, vous ferez un geste pour la planète !
High-tech

POLLUTION 2.0 - Des centaines de millions de mails sont envoyées chaque minute à travers le monde. Un très grand nombre d’entre eux resteront dans un coin de votre boîte, non lus bien souvent ou remis à plus tard. Autant de gestes qui nuisent à l’environnement…

Alors que les appels à la baisse de la consommation d'électricité se multiplient, que ce soit pour demander d'éviter de laisser les chargeurs de smartphone branchés sans raison, encourager à lancer le lave-vaisselle à certaines heures ou diminuer la température intérieure de la maison, de petits gestes inattendus peuvent avoir de grands effets.

Votre boîte mail est fréquemment bloquée et vos messages non lus se chiffrent désormais en milliers ? Dans ce cas, vous contribuez à la dégradation de l’environnement. On ne le sait en effet que trop rarement, mais en ne faisant pas le ménage dans votre boîte mail, vous consommez inutilement de l’énergie.

Le secteur informatique dans le Top 5 des pollueurs mondiaux

Car notre connexion technologique à outrance a des répercussions sur l’environnement. Selon une étude de Greenpeace, le secteur informatique serait responsable de 7% de la consommation mondiale d’électricité, de quoi être dans le Top 5 des pollueurs de la planète. Cela inclut évidemment les équipements branchés en permanence, mais aussi les serveurs qui stockent des milliards de mail échangés chaque jour, des messages laissés bien souvent dans un coin de son ordinateur. Car afin que vous puissiez les classer, les lire plus tard et conserver les pièces-jointes souvent lourdes, il y a des serveurs qui calculent et utilisent beaucoup d’électricité pour opérer.

On estime que 90% des Français ne font pas de ménage dans leur boite mail. Résultat, des centaines et des centaines de mails sans intérêt, que vous ne lirez peut-être jamais et qui "mangent" de l’électricité inutilement. Car un mail envoyé est réceptionné, traité, stocké par les serveurs avant d’atteindre son destinataire. Même vos recherches sur Google ont une empreinte carbone et contribuent indirectement aux émissions de gaz à effet de serre, que ce soit depuis votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette. Et l’échange d’un document par clé USB émet plusieurs grammes d’équivalent CO2. Mais ce n’est rien à côté du visionnage d’un film en streaming,  qui réclame de l’énergie de votre côté mais aussi de celui des serveurs intermédiaires.

Des initiatives pour vous faire réfléchir

La plateforme Newmanity, spécialisée dans la confidentialité des échanges, a estimé qu’un email stocké pendant un an consommait 7,4Wh. Le stockage de 30 messages durant un an consomme ainsi autant qu’une ampoule basse consommation allumée toute une journée. Alors avec vos milliers de mails en attente dans votre boîte… 

Les pièces-jointes sont également de sacrés pollueurs. Selon une enquête de l’Ademe de 2011, un salarié reçoit en moyenne 58 messages quotidiens et en envoie une trentaine, chaque mail ayant une taille moyenne d’environ 1 Mo. Pour l’agence de l’énergie, cela reviendrait à environ 13,6 tonnes équivalent CO2 pour une entreprise d’une centaine de personnes, soit environ 13 allers-retours Paris-New York en avion.

Voir aussi

Newmanity a ainsi lancé une vaste opération de mobilisation, www.fullmobs.org . Son but : inciter les internautes à faire le ménage dans leurs boîtes mail. Et si le seuil des 5.000 inscrits est atteint, la plateforme ira planter 5.000 arbres au Sénégal dans le cadre d’un projet de reforestation.

Il existe également des entreprises dont le métier est de nettoyer les boîtes mail, ou plutôt de s’attaquer aux spams. Pour cela, elles vous proposent de vous désinscrire facilement des newsletters et messages non désirés. Les géants comme Apple ou Google, via leurs messageries, permettent aussi de se désinscrire d’un clic. Et pour la planète, ces ténors sont de plus en plus nombreux à opter pour des data centers fonctionnant aux énergies renouvelables. Apple a d’ailleurs été élu récemment entreprise la plus écologique au monde pour la troisième année consécutive.

Quelques gestes simples :

- Débarrassez-vous au maximum de mails stockés ou que vous ne comptez pas lire

- Désabonnez-vous des newsletters qui ne vous intéressent pas (elles sont souvent lourdes et énergivores)

- Essayez de limiter vos envois aux mails importants

- Stocker vos pièces-jointes et photos sur un disque dur externe plutôt que dans votre boîte mail

- Regardez vos vidéos en basse définition le plus souvent possible (moins consommateur)

En vidéo

Electricité : les bons gestes à adopter pour réduire votre consommation

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter