New Horizons découvre les plaines glacées de Pluton

New Horizons découvre les plaines glacées de Pluton

ESPACE — Après ses chaînes de montagnes, Pluton a montré à la sonde américaine une grande plaine glacée vierge de tout impact. Les scientifiques ont également pu déterminer que l’atmosphère s’échappait de la planète à cause de la gravité trop faible.

Pluton se dévoile petit à petit. Les scientifiques de la Nasa ont publié une nouvelle photo de Pluton, les clichés arrivant au compte-gouttes depuis l’autre côté du système solaire. "Ce n'est pas une zone facile à décrypter, explique Jeffrey Moore, un des scientifiques de la mission. On ne voit pas de cratères d'impact récents et la surface de cette zone est donc assez récente, de moins de 100 millions d'années. Elle est probablement toujours en cours de façonnement par le processus géologique."

"La découverte de cette vaste plaine assez jeune, sans cratères d'impact, sur Pluton dépasse toutes nos attentes", a-t-il ajouté. La planète naine est située dans la ceinture de Kuiper, un vaste amas de débris au-delà de l'orbite de Neptune, et elle est donc, normalement, régulièrement bombardée d'astéroïdes.

Une atmosphère qui s’échappe de la planète

Les scientifiques s'attendaient ainsi à découvrir de très nombreux cratères d'impact sur sa surface, ce qui ne semble pas être le cas au vu des premières images reçues. L’équipe de la mission New Horizons a baptisé cette plaine glacée "plaine Spoutnik", du nom du premier satellite artificiel envoyé dans l'espace par l'Union soviétique.

Autre découverte, les chercheurs ont pu constater que l'atmosphère de Pluton, formée principalement de nitrogène, s'échappe de la planète naine, du fait de la faible gravité de celle-ci, à un rythme assez important, "d'environ 500 tonnes par heure", selon Fran Bagenal, une scientifique de la mission. Celle-ci espère affiner ses estimations et mieux comprendre ce processus avec les futures livraisons de données envoyées par la sonde.

"La sonde est maintenant à 3,5 millions de kilomètres de Pluton (elle est passée au plus près à 12 400 kilomètres) et elle fonctionne conformément aux prévisions", a noté Alan Stern, principal scientifique de la mission. Il a estimé qu'elle n'avait envoyé pour le moment que 2% des données collectées en début de semaine.

EN SAVOIR +
>> Avez-vous remarqué le cœur sur la planète Pluton ?
>> De nouvelles photos au plus près de Pluton
>> Toute l'actualité spatiale sur metronews
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.