Nike devrait arrêter son bracelet connecté FuelBand

Nike devrait arrêter son bracelet connecté FuelBand

High-tech
DirectLCI
STRATÉGIE – En licenciant une grande partie de son équipe dédiée au bracelet FuelBand, Nike pourrait se concentrer sur les seules applications sportives. De quoi relancer la rumeur d'une collaboration avec Apple pour le lancement de son hypothétique iWatch.

Nike, premier perdant du marché des bracelets connectés ? Selon les informations de CNet , la société aurait licencié près de 80 % de son équipe dédiée à son modèle sportif, le FuelBand . Sur les 70 personnes travaillant sur le produit, 55 quitteraient ainsi l'entreprise. Cela compromettrait donc la sortie pressentie d'une version plus fine, prévue initialement pour l'automne.

Mais Nike n'abandonne pas pour autant ce secteur d'activité, environ 150 employés continueraient ainsi à travailler sur des produits de ce type, mais recentré sur les seuls logiciels et applications. Dans une réaction adressée à Re/code , Nike explique que "l'amélioration de l'application Nike+ FuelBand continuera", mais aussi le "lancement de nouvelles couleurs Metaluxe".

Nike et Apple main dans la main ?

Mais il n'en fallait pas plus pour relancer la rumeur d'une collaboration entre Nike et Apple. On sait les deux sociétés très proches, en témoigne dernièrement le transfert de Jay Blahnik, concepteur du FuelBand, vers Apple en août 2013. Nike pourrait-il ainsi équiper la très attendue, mais toujours pas confirmée, iWatch, la montre connectée d'Apple ?

Ses applications sportives pourraient également trouver une place privilégiée au sein de l'écosystème Healthbook . Cette application devrait regrouper au sein d'iOS 8 toutes les fonctionnalités relatives à la santé, faisant de l'iPhone un centre de gestion des données récupérées depuis les applications tierces. Réponse possible le 2 juin prochain lors de la conférence d'ouverture de la WWDC , la conférence dédiée aux développeurs d'applications pour Apple.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter