Nintendo Labo : on a testé le jeu vidéo en carton

DirectLCI
PRISE EN MAIN - Annoncé en janvier, Nintendo Labo s'est laissé approcher pour quelques heures de construction, jeu et découverte de cette nouvelle idée aussi étonnante qu'ingénieuse du géant japonais du jeu vidéo.

Des planches en carton prédécoupées, des accessoires à monter pour y glisser les manettes Joy-Con; Des motos, un piano, une canne à pêche… des fils, des autocollants… Autant dire que l'annonce du Nintendo Labo, un concept de la firme japonaise façon travaux manuels 2.0, nous avait laissé perplexes lors de sa présentation en janvier. 


Une vidéo, quelques infos, c'était un peu juste pour se faire une idée de la jouabilité et surtout de la solidité du produit. A l'occasion d'une journée de test, LCI a pu aller voir de plus près cet intrigant Nintendo Labo.

Nous voilà partis dans une succession de salles pour répondre aux trois promesses de ce nouveau jeu vidéo signé Nintendo : construire, jouer et découvrir avec les deux kits annoncés de Nintendo Labo. L'un sera composé de plusieurs Toy-Con, ces accessoires cartonnés pour chaque activité (voiture, moto, maison, pêche, piano), l'autre de mini-jeux autour d'un équipement de robot à construire. Comptez entre quelques minutes et plusieurs heures pour monter chaque objet (record annoncé d'environ 2h00 en solo pour le piano et ses multiples touches ou encore la canne à pêche avec ses différentes pièces). On se contentera de fabriquer le module RC Car en quelques minutes. Chaque étape est parfaitement décrite sur l'écran de la Nintendo Switch. Aucun besoin de scotch ou colle, mais juste d'emboiter les éléments (ficelles, œillets au mieux) et de glisser les pliages dans les encoches.

Bien plus solide que prévu

Première bonne surprise : bien que fin, le carton est plutôt robuste, parfaitement prédécoupé et pré-plié. Il résistera aux mains moins agiles. Pour les éléments plus complexes comme le piano ou le module de commande de la moto, la présence d'un adulte avec l'enfant semble indispensable pour l'aider à fabriquer le tout. Il faut une ou deux manettes Joy-Con, selon le mini-jeu en vue, à glisser dans le module créé. La Switch vous sert ensuite d'écran de jeu ou de télécommande. La manette avec le capteur infrarouge va faire l'essentiel du travail car elle va, à l'intérieur de chaque Toy-Con, "scanner les éléments" et repérer les bandes réfléchissantes qui sont collées sur les éléments (formes et motifs différents) afin d'activer les actions. Carton aidant, chaque Toy-Con peut être customisé. Un kit dédié sera disponible à terme à l'effigie des héros Nintendo.

Une fois les Toy-Con fabriqués, il faut jouer. Même les adultes vont retrouver leur âme d'enfant. La voiture peut avancer à coup de vibrations provoquées par les deux Joy-Con que l'on pilote depuis la Switch transformée en manette. On peut aussi organiser des combats entre les voitures téléguidées. La moto est en fait un guidon calé contre soi que l'on pilote en virant à droite ou à gauche dans des courses endiablées, sans oublier d'accélérer (en faisant faire une rotation au Joy-Con) et de freiner. La maison propose plusieurs mini-jeux de gestion d'un petit monstre façon Tamagoshi. La canne à pêche s'active comme une vraie et vous envoie pêcher dans les fonds marins en quête de poissons qu'il faut remonter à grand coup de moulinet. Il faut avouer que le piano est le plus bluffant. Une seule octave à disposition, mais qui répond très bien aux commandes. Vous pouvez enregistrer votre œuvre et la réécouter. Des petites vis en carton à glisser dans le socle change la tonalité, la sonorité, les variations. Il sera possible - mais on n'a pas vraiment compris comment- d'ajouter un second clavier. Reste à voir quel genre de jeux nous pouvons faire avec ce piano. 


Le second kit dédié uniquement au robot est le plus complexe à construire et à utiliser (à réserver aux enfants plus âgés). La construction ne sera pas simple avec des poids en carton glissé dans un genre de sac à dos qui vont permettre une reconnaissance des pieds et des bras. Sur la tête, le casque portant la Joy-Con ne donne guère l'air fin, mais affine la reconnaissance des commandes par mouvement de tête. Mais quel défouloir ! On donne des coups de poing, on vole, on se mue en voiture, on combat. Vous pouvez glisser des vis en carton dans le boîtier pour peaufiner la configuration du jeu et la customisation du robot.

La bonne trouvaille : créer ses propres expériences !

L'idée de départ du Nintendo Labo est donc de transformer un bout de carton en élément de jeu vidéo afin de donner une nouvelle dimension à ce dernier. Mais vous n'aurez pas à vous contenter des quelques mini-jeux proposés. Car "Big N" a vu plus loin et c'est là la véritable révélation de ce Nintendo Labo. Un mode "Découvrir" permet aux joueurs de comprendre comment fonctionne les Toy-Con, leurs mécanismes et le champ de possible. Et dans l'Atelier Toy-Con, le jeu vous incite à utiliser toutes les combinaisons d'action (tourner à droite, à gauche, vibrer, avancer, stopper…) et les différents Toy-Con pour créer d'autres interactions, d'autres actions. En somme, d'autres mini-jeux. On adore pouvoir transformer les mini-voitures en sumos qui combattent, ajouter des poissons de votre création au jeu de pêche en les dessinant sur des fiches cartonnées qu'on ajoutera… au Toy-Con Piano qui va permettre de les customiser (couleur, forme, motif, etc.).

Annoncé autour des 60-70 euros, Nintendo Labo brille par l'ingéniosité de sa conception. Oui, il n'y a là que du carton et quelques éléments de conception. Mais quelle brillante idée pour profiter des différents atouts de la Nintendo Switch (capteurs infrarouges, vibrations, gyroscope, accéléromètre, etc.). On sent déjà l'énorme potentiel pour le constructeur japonais qui n'aura qu'à imaginer de nouveaux Toy-Con pour continuer à profiter du concept. Reste à voir si l'ensemble des mini-jeux que nous n'avons pas tous pu tester ne se révèlera pas un peu lassante à terme. Mais l'Atelier de création de ses propres expériences est la plus-value indiscutable du concept. L'idée qui rend ce Nintendo Labo pas seulement destiné aux seuls enfants.

Nintendo Labo - Disponible le 27 avril prochain - Prix entre 60 et 70 euros.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter