Nintendo Switch : gros succès pour la console et énorme carton pour Legend of Zelda

High-tech
DirectLCI
DÉCOLLAGE – Oublié le raté de la WiiU ! Disponible depuis le 3 mars, la Nintendo Switch redonne des couleurs à la marque japonaise. Si le géant nippon peut se targuer d’avoir déjà écoulé plus de 2,7 millions d’unités de sa console modulable, il est surtout porté par un événement inattendu : le jeu Legend of Zelda s’est encore mieux vendu.

Nintendo a le vent en poupe. Après le carton de la NES Classic Mini fin 2016 et en attendant celui très probable de la SuperNES Mini en fin d’année, le géant japonais retrouve des couleurs après des années de disette. Lancé le 3 mars dernier, le succès est déjà au rendez-vous pour la dernière-née des consoles maison, la Switch. La firme japonaise a annoncé avoir déjà vendu plus de 2,74 millions de consoles à travers le monde dont 1,2 million aux Etats-Unis. 

Et Nintendo estime même pouvoir en écouler plus de 10 millions supplémentaires dans sa première année d’exploitation. Ce qui porterait la Switch quasiment au même niveau de ventes que la WiiU (13,6 millions depuis fin 2012) en une seule année. "Si l'objectif des 10 millions de Switch était atteint, cela signifierait que notre dynamique de vente est proche de celle de la Wii", s’enthousiasmait, jeudi dernier à l’annonce des chiffres, le président de Nintendo Tatsumi Kimishima. Lancée en 2006, la firme avait vendu plus de 20 millions de Wii en une seule année. A ce jour, on comptabilise plus de 100 millions de propriétaires de la console familiale.

Plus d’unités de Zelda vendues que de consoles Switch

Il faut dire que, même du côté de la maison mère de Super Mario, on ne s’attendait pas à un tel raz-de-marée Switch. On avait même prédit des ventes inférieures de près de 750.000 unités sur cette période… Mais le plus intéressant – et peut-être le plus parlant quant à l’attente suscitée par la console polyvalente-, ce sont les chiffres annoncés de The Legend of Zelda : Breath of the Wild : plus de 2,76 millions d’exemplaires du jeu sur Switch vendus (et 1,08 million sur WiiU). Fait inattendu, il y a donc dans la nature plus d’unités de Zelda que de consoles Switch.


Cela a cependant une explication assez claire. Attendu depuis des années par les joueurs, le dernier opus de la saga Legend of Zelda lancée en 1986 accompagnait le lancement de la console Nintendo. S’il n’était pas vendu en bundle (un pack comprenant la console et le jeu), Breath of the Wild fut parfois plus facile à trouver que la Switch elle-même. Certains joueurs ont donc préféré assurer leurs arrières en achetant déjà le jeu avant de pouvoir y jouer. Et tout cela sans compter les petits malins qui ont flairé la bonne affaire puis cherché à les revendre sur les sites en ligne.

En vidéo

The Legend of Zelda : Breath of the Wild : la bande-annonce

En attendant Super Mario...

Interrogés sur la situation, des vendeurs de la Fnac expliquaient que le jeu avait été rapidement en rupture de stock et qu’il avait fallu commander des imports japonais –vendus beaucoup plus chers- pour satisfaire la demande. Il n’a pas été rare de voir également des fans acheter la version simple et investir dans le coffret collector.

Si le catalogue initial de la Switch avait été la cible de nombreuses critiques pour sa faible épaisseur au lancement de la console, Nintendo s’est notamment félicité fin avril de voir que 5,46 millions de jeux s’étaient vendus. Derrière le carton Zelda, on trouve 1-2-Switch, un ensemble de mini-jeux qui ne nous a pas enthousiasmés plus que cela, mais a trouvé preneur auprès de pratiquement un million de joueurs. Snipperclips, disponible uniquement en téléchargement, a été moins médiatisé au lancement. Il a pourtant attiré plus de 350.000 curieux. Et tout cela sans compter l’arrivée d’un autre ambassadeur emblématique pour Nintendo : Super Mario qui a signé son retour avec Mario Kart 8 Deluxe, disponible depuis vendredi 28 avril, en attendant un nouveau jeu inédit, Super Mario Odyssey, pour Noël.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter