Nokia : l'activité téléphone transférée à Microsoft le 25 avril

Nokia : l'activité téléphone transférée à Microsoft le 25 avril

High-tech
DirectLCI
BUSINESS – Le rachat de la branche téléphonie de Nokia par Microsoft devient bien réel. Il sera effectif le 25 avril prochain, après plusieurs mois de pourparlers et le feu vert donné par plusieurs autorités à travers le monde.

Une page se tourne pour Nokia. Dans un communiqué diffusé lundi 21 avril, la société annonce le transfert de ses activités de téléphones et tablettes vers Microsoft dès le vendredi 25 avril. Le rachat annoncé en septembre dernier avait pris un peu de retard, comme l'avait confirmé Nokia il y a quelques semaines.

Au total, l'accord représente une transaction de 5,44 milliards d'euros et porte aussi bien sur l'activité téléphones portables que sur l'utilisation des brevets du groupe finlandais. Avec ce portefeuille de brevets, Microsoft espère ainsi rivaliser dans le domaine avec Apple, Samsung et Google, trois grands pourvoyeurs dans le genre.

Une nouvelle évolution d'activité pour Nokia

Plusieurs mois de discussions ont été nécessaires à l'aboutissement de l'accord. Différentes approbations étaient nécessaires, aussi bien du côté du ministère chinois du Commerce, de la Commission européenne que du département américain de la Justice.

C'est un retournement stratégique pour Nokia qui se recentre ainsi sur ses activités d'équipementier télécom auprès des opérateurs. Il leur fournira notamment le matériel nécessaire aux infrastructures de réseau, comme les antennes relais. Créée en 1865, la société n'en est pas à son premier changement d'activité, elle s'était déjà illustrée dans l'industrie papetière ou encore du caoutchouc.

C'est en revanche un nouveau pas pour Microsoft vers une activité de conception de matériel. En premier lieu éditeur de logiciel (Windows, Office, etc.), l'américain a peu à peu développé cette autre activité. D'abord dans les périphériques (claviers, souris, webcams), puis dans le jeu vidéo grâce à la Xbox. Avec cette acquisition, Microsoft espère ainsi revenir au niveau d'Apple et Google dans le smartphone et la tablette, après avoir complètement raté ce tournant il y a quelques années.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter