Non, Facebook ne vous espionne pas avec votre téléphone pour vous envoyer de la publicité (mais avec d’autres moyens, oui)

Non, Facebook ne vous espionne pas avec votre téléphone pour vous envoyer de la publicité (mais avec d’autres moyens, oui)

High-tech
DirectLCI
PUBLICITE - Facebook utilise-t-il le micro de notre téléphone pour nous envoyer de la publicité ciblée ? Le débat fait rage, chez les internautes. Un salarié de Facebook a fait une mise au point, qui ne suffit cependant pas à convaincre.

"Je suis en charge des publicités sur Facebook. Et nous n’utilisons pas – nous ne l’avons jamais fait – votre micro pour les publicités. C’est faux." La mise au point a été publiée sur le compte Twitter de Rob Goldman, le 26 octobre dernier, et entend mettre fin à une rumeur persistante chez les internautes : Facebook écouterait nos conversations via le micro de nos smartphones, et utiliserait les données enregistrées pour nous adresser de la publicité ciblée.

Rob Goldman a notamment réagi après l’appel à témoignage du site internet Reply All sur le réseau social : "Appelez nous si vous pensez que Facebook utilise votre micro pour vous espionner pour des raisons publicitaires".


La mise au point a suscité de nombreuses questions de la part de Twittos. "Pouvez-vous nous renseigner sur les pratiques des autres entreprises ?", demande ainsi Jason. "Est-ce que cela inclue Instagram ?", questionne Adrianne.


Mais l’argumentaire ne semble pas convaincre tout le monde. "C’est tout simplement faux", dit Ivana, racontant son expérience : "Un quart d’heure après que j’ai acheté un frigo et une machine à laver, j’ai reçu une publicité me proposant ces objets."

Sur ce cas très précis, un internaute tient à rappeler qu’il faut bien distinguer que le ciblage de publicité basé sur l’historique de navigation et d’achat existe, mais que c’est "totalement différent de l’écoute par microphone."

Des internautes pas convaincus

Mais les témoignages sont nombreux : "A chaque fois que je mentionne un produit spécifique, un lieu, une marque, il m’apparaît sur Facebook dans les 15 minutes. A chaque fois." "Cela m’est arrivé à plusieurs reprises, que ce soit du dentifrice ou un autre produit, il apparaît sur ma page en quelques minutes." "Difficile à croire. Une fois, j'ai mentionné un magasin dont je n'avais jamais entendu parler à cause d'une histoire que j'ai entendue d'un ami et il est apparu sur mon interface." 

D’autres internautes racontent : "Cela  a cessé de se produire (et cela arrivait BEAUCOUP) quand j'ai refusé l'accès Facebook à mon micro." "Cela m'arrivait jusqu'à ce que je supprime messenger d'Android. J'adorerais une version pour laquelle nous n'avons pas besoin de donner des droits de caméra et de micro."

Pas de vente de données audio aux annonceurs

Comment se fait-il que nombre d’utilisateurs Facebook aient l’impression de voir apparaître des publicités sur des produits qu’ils viennent d’évoquer ? Plusieurs articles se sont penchés sur cette rumeur qui agite Internet à propos de l’utilisation de nos données. 


Il apparaît à peu près certain que Facebook ne vend pas de data audio à des annonceurs. Il est d’ailleurs aujourd’hui impossible d’annoncer via un ciblage audio, rappelle le Blog du modérateur. Mais Facebook utilise en fait d’autres moyens, qui peuvent semer la confusion. "Aujourd’hui le ciblage des audiences Facebook se fait par du retargeting via les pixels installés sur les sites des annonceurs, par du ciblage par intérêts (les données type like et visites trackées par Facebook) et par audiences similaires", explique le site spécialisé. "Facebook offre aussi aux gros annonceurs l’utilisation de données qui croisent données physiques (achats en magasin notamment) et données Facebook. Mais à aucun moment Facebook ne vend d’audiences ciblées grâce aux discussions des utilisateurs captées par un micro."

Le fonctionnement du cerveau comme explication ?

Comment expliquer alors cette impression des internautes ? Peut-être par la psychologie, en étudiant le fonctionnement du cerveau. "Cela s’appelle le phénomène de Baader-Meinhof, ou 'illusion de la fréquence'", explique un internaute dans un billet. L'idée : on vous parle d’un sujet dont vous n’aviez jamais entendu parler avant, et... vous avez soudainement l’impression de le voir partout. "Quelle que soit la "chose" que vous remarquez maintenant, votre cerveau l'avait auparavant ignoré en raison d'une attention sélective. C'est une fonction importante du cerveau", explique l’internaute. "Votre cerveau traite une quantité incroyable d'informations chaque jour, il ne peut pas se souvenir de tout! Donc ce n'est pas que "la chose" ne s'est pas manifestée auparavant, elle l'a fait ; vous n'étiez tout simplement pas au courant à ce moment-là. Maintenant que vous en êtes conscient, vous le remarquez davantage."  Convaincus ? 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter