Non, le jeu vidéo n'est pas un plaisir (exclusivement) masculin !

Non, le jeu vidéo n'est pas un plaisir (exclusivement) masculin !

High-tech
DirectLCI
SEXISME – Le jeu vidéo est considéré encore aujourd'hui comme un loisir d’homme. Et pourtant, d'après une nouvelle étude, les derniers chiffres montrent que les femmes s’y adonnent quasiment autant.

De la baston, de l'action et du sang : le jeu vidéo, c'est un truc de mec ! L'idée reçue, pour le moins répandue, selon laquelle le jeu vidéo serait un loisir exclusivement masculin, persiste encore et toujours. A tort ? Et bien oui ! A en croire une nouvelle étude menée par le Pew Research Center, les femmes s'y adonnent quasiment autant que les hommes.

Le très sérieux centre de recherche américain vient en effet de publier une enquête menée auprès d'un échantillon de plus de 2000 américains tous âgés de plus de 18 ans. Pour mener à bien son étude, le Pew Research Center a choisi de considérer sous l'appellation "jeu vidéo" tous les logiciels sur ordinateur, télévision, console de jeu, ou mobile (tablette ou smartphone).

48% des femmes jouent à des jeux vidéo

Et le verdict est sans appel : 50% des hommes jouent aux jeux vidéo, contre 48 % pour les femmes. Malgré tout, la majorité des personnes interrogées (60%) estiment que ceux qui jouent aux jeux vidéo sont principalement des hommes. Un avis que partagent d'ailleurs 57% des "gameuses" ! En cause, d'après le Pew Research Center, le fait qu'une majorité d'entre elles ont encore du mal à se revendiquer en tant que joueuses.

Seulement 6% des Américaines se considèrent comme des "gameuses", contre 15% chez les hommes. Un écart encore plus important dans la tranche plus jeune des 18 à 29 ans, où elles ne sont que 9% (contre 33% chez les hommes). D'après les auteurs de l'étude, les femmes seraient potentiellement plus nombreuses à recourir à des jeux sur smartphone, Facebook et sur leur navigateur Internet.

26% des sondés pensent que c'est une perte de temps

Or, ces plateformes ne sont pas perçues par les puristes adeptes des consoles et PC comme étant des jeux vidéos à part entière. Parmi les autres clichés qui ont la vie dure, on retrouve évidemment l’amalgame classique qui allie jeu vidéo violent et agressivité pour 40% des personnes interrogées. Un sentiment que partagent d'ailleurs 26% des "gamers".

En outre, 26% des sondés pensent également que le jeu vidéo est une perte de temps. Cependant, ils sont aussi plus de 47% à penser que le jeu vidéo peut développer la communication et l’esprit d’équipe. Histoire de terminer sur une note positive...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter