Note de frais : en 1969, la Nasa a remboursé 33 dollars à Buzz Aldrin pour être allé sur la Lune

Note de frais : en 1969, la Nasa a remboursé 33 dollars à Buzz Aldrin pour être allé sur la Lune
High-tech
DirectLCI
VOYAGE VOYAGE - Les astronautes sont des employés comme les autres. C'est comme cela qu'on vient de découvrir que la Nasa a remboursé à Buzz Aldrin 33,31 dollars en 1969, lors de sa mission sur la Lune. Mais il ne s'agissait que de frais terrestres.

Même les grandes missions spatiales sont une accumulation de petits détails. C'est ainsi que l'astronaute américain Buzz Aldrin, qui fut le deuxième homme à marcher sur la Lune le 20 juillet 1969 après Neil Armstrong, a publié sur son compte Facebook le scan d'un vieux document administratif de l'époque. Il s'agit d'une vieille note de frais qui stipule que la Nasa lui a remboursé 33,31 dollars (l'équivalent de 215 dollars, soit 196 euros aujourd'hui) pour ses dépenses liées à la mission Apollo 11 sur la Lune.

Evidemment, il ne s'agit pas des frais de déplacement de Buzz Aldrin de la Terre à la Lune (on estime que le budget pour mettre ce programme au point a nécessité 163 milliards de dollars actuels). Ces 33,31 dollars sont une indemnité kilométrique parce que l'astronaute a utilisé son propre véhicule lors de divers déplacements autour de la base Air Force d'Ellington à Houston, au Texas.

Passage obligé par les douanes à leur retour sur Terre

On peut néanmoins découvrir sur le document les différentes étapes de son voyage un peu spécial : d'abord Cape Kennedy en Floride (lieu de décollage de la fusée, aussi connu sous le nom de Cap Canaveral) puis… la Lune, l'océan Pacifique (et le bateau USS Hornet qui récupéra les astronautes à leur retour de mission) et enfin Hawaï avant de rentrer à la base de Houston. Là, les héros de l'espace ont été contraints de rester enfermés en quarantaine pendant 21 jours, le temps de s'assurer qu'ils n'étaient pas porteurs de germes contaminants et dangereux pour l'espèce humaine.

Le document, partagé le 30 juillet par Buzz Aldrin sur Facebook et repéré par le site Quarz , n'est pas le seul récépissé administratif de la Nasa qui peut prêter à sourire. A leur retour sur Terre le 24 juillet 1969, les astronautes de la mission Apollo 11 ont également été obligés de passer par… les douanes afin de déclarer ce qu'ils ramenaient de l'espace. Dans le cas de Buzz Aldrin et de Neil Armstrong, ce fut pas moins de 22 kg de poussières et de cailloux divers et variés que les deux hommes ont rapporté de la Lune, en souvenir et pour des expériences scientifiques. Heureusement pour eux, aucune taxe n'a été appliquée sur les bagages supplémentaires.

EN SAVOIR +
>>
PHOTOS - Conquête de l'espace : des clichés historiques de la Nasa vendues aux enchères
>> 
2012 : l'astronaute Neil Armstrong a fait son dernier pas…
>> 
Ce sandwich est allé dans l'espace en 1965… et il en est revenu

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter