Nous avons testé le P9, le smartphone photo de Huawei et Leica

Nous avons testé le P9, le smartphone photo de Huawei et Leica
High-tech

SOURIEZ ! - Présenté début avril à Londres, le P9 est la dernière déclinaison de la série P dédiée à la créativité de Huawei. Ce smartphone marque surtout l'union d'intérêts et de compétences du chinois et de Leica, le spécialiste de la photographie. Nous avons pris en main pendant près de deux semaines l'appareil. Verdict.

 Annoncé comme l'autre modèle haut de gamme de Huawei avec le Mate 8 sorti début janvier, le P9 s'adresse ouvertement à un autre public : les fans de photo désireux de peaufiner leur cliché et les professionnels en quête d'un modèle de qualité de poche. Nous avons testé pendant près de deux semaines ce smartphone conçu en partenariat avec Leica et qui se veut la Rolls des photophone.

Un design à faire pâlir de jalousie la concurrence

Tout en métal poli avec des bords arrondis, le châssis en alu offre une prise en main plutôt agréable, même si le tout est un peu glissant. L'écran Full HD de 5,2 pouces occupe la majeure partie de la surface en verre Gorilla 4, ce qui permet au P9 de conserver de petites mensurations. La finesse de l'ensemble (6,95 mm) et son faible poids (144 g) lui apportent d'autres atouts indéniables. Le design est une vraie belle réussite, notamment en métal gris foncé qui arborent des reflets légèrement rosés, malgré les bandes-antennes apparentes qui ne sont, comme chez d'autres fabricants, pas forcément des plus élégantes. En revanche, la partie en verre entourant l'appareil photo ajoute la touche finale au design. Le capteur d'empreinte situé en haut à l'arrière permet un déclenchement plus évident et intuitif que s'il était situé en façade. Il est de plus très réactif à la commande. Les boutons marche/arrêt et volume sont situés sur la tranche côté droit. A noter que Huawei a opté pour son P9 pour une prise USB-C appelé à devenir la norme universelle (plus rapide que ses aînées).

Un moteur qui rugit

La France ne bénéficiera que d'une seule version : le P9 embarquant 3 Go de RAM et 32 Go de stockage (une version 4 Go RAM/64 Go DD existera notamment en Asie). Il est cependant possible d'ajouter une carte microSD. Le tout est porté par le processeur maison le plus puissant du moment, le Kirin 955 octo-core. L'ensemble tourne sous Android Marshmallow 6.0 avec la surcouche maison EMUI 4.1 (à mi-chemin entre un Android classique et iOS, notamment en terme de design des icônes). La batterie affiche 3000 mAh. Ce qui est plutôt de bonne facture (1,5 jour en utilisation de base). Mais attention car qui dit belle photo grâce au double capteur, dit grosse répercussion sur l'autonomie et légère chauffe si vous vous décidez à canarder les panoramas à tout-va. Grâce à sa connectivité Wi-Fi+ 2.0, le P9 est capable de se connecter immédiatement au Wi-Fi disponible le plus puissant.

Un appareil photo qui tient ses promesses

C'est la révolution et la raison d'être de ce P9 qui arbore donc deux capteurs photo signés Leica (2 x 12 Mpx) : un couleur RGB, un autre monochrome. On n'affole pas ici le compteur pixels par rapport à d'autres, mais la double optique vient contrebalancer en efficacité pour un beau cliché final. A elles deux, ces caméras permettent des photos de meilleure qualité, avec plus de détails et de profondeur. Le résultat est flagrant dans les situations de faible exposition où l'alliance des deux capteurs améliore considérablement le résultat (f/2.2), notamment au niveau des contrastes et des détails grâce à la double photo prise et combinée. Les amateurs de belles photos apprécieront l'ajout du flash true-tone pour rééquilibrer la luminosité, l'autofocus laser et la possibilité de filmer en 1080p. Huawei annonce des capteurs permettant de capturer 90% de lumière en plus par rapport au Samsung Galaxy S7 et 270% de plus que l'iPhone 6s. De nombreux modes, dont un mode pro manuel (possibilité d'enregistrer en RAW), sont disponibles (timelapse, embellissement ralenti, filtres, monochrome...). Passés par l'appli conçue par Leica, les clichés prennent une toute autre dimension. A l'avant, la caméra affiche 8 Mpx (f/2.4) pour le plus grand bonheur des adeptes du selfie. Dommage au final de ne pas pouvoir filmer en noir et blanc ou même en 4K quand la concurrence le permet. Mais voilà bien de quoi mettre définitivement à mal les appareils photo compacts numériques.

On aime :

- Le design élégant qu'on arbore fièrement

- La triple antenne pour bien capter dans n'importe quelle position (de votre main)

- La double optique Leica

- Les photos en noir et blanc

- Le prix petit pour une grande qualité et qui le met en concurrence très sérieuse avec les iPhone 6s d'Apple et Samsung Galaxy S7 beaucoup plus chers.

On aime moins :

- L'aspect un peu trop savonnette du smartphone et la peur de le faire tomber

- L'absence en France de modèle avec 4 Go de RAM qui doperait encore plus l'ensemble, mais qui sera possible sur le P9 Plus (modèle plus grand et plus puissant)

- L'impossibilité de filmer en 4K pour un si bel appareil dédié à l'image

Prix : 549 € - Disponible à partir du 29 avril en Mystic Silver et Titanium Grey - La version P9 Plus (4 Go de RAM/64 de stockage) est attendue pour le 1er juin à 699 €

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent