Nouveaux iPhone XR, XS et XS Max : où, quand, et à quel prix ?

High-tech
FIÈVRE ACHETEUSE - Si l'on sait désormais tout sur la nouvelle gamme des smartphones d'Apple, il faudra être réactif pour mettre la main sur les premiers exemplaires, tous n'arriveront pas au même moment, et des inconnues subsistent sur les prix...

La mécanique est connue : une keynote le mardi ou le mercredi, des précommandes ouvertes dès le vendredi, pour une livraison - et une arrivée en magasin - sept jours plus tard. C'est ainsi qu'Apple met ses iPhone en vente chaque année, et la marque ne touchera pas cette année à une mécanique qui marche. Pour être parmi les premiers à se procurer un des nouveaux iPhone, deux choix s'offrent à vous : le plus sûr est de le précommander, directement sur le site du constructeur, qui lèvera le rideau de fer ce vendredi 14 septembre à 9h01. Vous serez livré le 21, le jour même de l'arrivée en magasin, certains chanceux le reçoivent même parfois la veille. Pour les hésitants, les attardés, et les fans jusqu'au-boutistes, l'autre option est toujours d'aller faire la queue dès l'aurore le vendredi 21, voire même la veille au soir, devant un Apple Store, en priant pour une météo clémente, mais on est fan, ou on ne l'est pas. Autre option : se tourner vers les grands magasins spécialisés (FNAC, Darty), et les boutiques des opérateurs, en vérifiant à l'avance qu'ils auront bien le nouveau modèle le jour J.

Un iPhone Xr moins cher, pour fin octobre seulement

Ça, c'est pour les deux modèles haut de gamme, iPhone Xs et Xs Max, affichés respectivement à 1159 et 1259 euros pour leurs versions de base, avec 64 giga-octets de mémoire de stockage, le Xs Max affolant les compteurs avec une version 512 Go à 1659 euros. Si, pour paraphraser Tim Cook, c'est bien "le meilleur iPhone que l'on ait jamais produit", c'est aussi le plus cher, et probablement d'ailleurs l'un de ceux qui se vendront le mieux.


Si un nouvel iPhone sonne pour vous comme une évidence mais que votre portefeuille de fan ne veut pas vous suivre vers ces sommets, alors c'est pour vous qu'Apple a dévoilé l'iPhone Xr et ses couleurs bariolées, que nous venons de prendre en main. Lui débute à 859 euros, on hésite à dire "seulement" tant on est loin du low-cost, plutôt dans un haut de gamme économe et sans reproche. Son seul défaut, c'est qu'il faudra l'attendre : précommandes le 19 octobre, mise en rayon le 26. Apple n'explique pas les raisons du décalage, probablement un retard de production ou d'approvisionnement. On pourrait aussi y voir le choix de ne pas faire d'ombre aux modèles plus chers dès leur sortie, mais ce serait pure malice. L'année dernière, à l'inverse, c'était l'iPhone X qui s'était fait désirer.


Pour faire baisser la facture, on peut aussi se tourner vers les iPhone 7 et 8, qui seront toujours au catalogue, à des prix plus doux, à partir de 529 euros pour le 7, et 689 euros pour le 8. Alors certes, ils n'embarquent pas les dernières avancées du Xs, mais restent d'excellents smartphones. Ne l'oublions pas, eux aussi, il y a un an ou deux, étaient "le meilleur iPhone qu'Apple ait jamais fabriqué."

Quelles offres des opérateurs ?

Reste que tous ces prix sont des prix bruts, de téléphones vendus en direct et sans forfait, reste à voir quelles remises les opérateurs mobiles pourront offrir à l'achat d'un nouvel iPhone couplé à un nouvel abonnement, ou pour un renouvellement. De ce côté, c'est encore le silence. L'essentiel des opérateurs affichent l'arrivée de l'iPhone Xs sur leurs sites, mais ne rentrent pas à ce jour dans le détail de leurs offres.


Si d'ordinaire on peut prendre le temps de découvrir les offres des opérateurs, la question se pose cette année avec un peu plus d’acuité. Les nouveaux iPhone, tous modèles confondus, offrent désormais une fonction double-SIM, de quoi embarquer deux forfaits, deux lignes, avec un détail : si la première fonctionnera avec votre carte SIM actuelle, la seconde nécessitera une eSIM, une SIM virtuelle délivrée par l'opérateur, mais à laquelle on souscrirait directement sur son iPhone. Lors de la keynote, Apple affichait toute une liste d'opérateurs partenaires pays par pays, liste dont la France était absente. On sait qu'Orange, déjà fournisseur de l'eSim de la dernière Apple Watch, pourrait être sur les rangs. Interrogés sur le sujet, aucun des quatre grands opérateurs n'a pu nous préciser ses projets autour de l'eSim, à l'heure où nous écrivons ces lignes.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Lancement de trois nouveaux iPhone

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter