NSA : les applications smartphones sont aussi des mouchards

DirectLCI
La NSA et son homologue britannique se serviraient de certains applications pour récupérer des données personnelles. Géolocalisation, numéro de contacts ou historique d'appel seraient enregistrés via des jeux comme Angry Birds. Facebook, Twitter et Google Maps serviraient à recueillir les opinions politiques et les orientations sexuelles.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter