On a (dé)testé Swing Copters, le nouveau jeu du créateur de Flappy Bird

High-tech

JEUX VIDÉO – Il était attendu de pied ferme, il ne déçoit pas par sa difficulté. Disponible depuis ce jeudi 21 août, le successeur de Flappy Bird est encore plus dur que son prédécesseur. Typiquement le genre de jeu que l'on adore détester. Ou que l'on déteste tout court.

Il n'est pas encore en tête des téléchargements de l'App Store, mais il serait étonnant que cela ne soit pas le cas très rapidement. Swing Copter , le nouveau du créateur de Flappy Bird , est disponible depuis ce jeudi 21 août sur iOS, en téléchargement gratuit.

Annoncé comme encore plus difficile que son illustre prédécesseur, le jeu tient effectivement toutes ses promesses d'agacement. Le principe est pourtant simple : faire monter un oiseau-hélicoptère le plus haut possible en évitant de toucher les bords de l'écran et les obstacles qui se trouvent sur son chemin.

Un système de commande impitoyable

Mais c'est du côté des commandes que cela se corse fortement puisqu'on ne dispose évidemment pas de flèches pour amener l'oiseau où on le souhaite. Par défaut, dès son décollage, il se dirige directement à droite ou à gauche, alors que le niveau défile verticalement.

Il faut donc tapoter l'écran une fois pour le faire aller dans la direction opposée, avec le même risque qu'il se cogne rapidement à un obstacle. La solution ? toucher sans cesse l'écran pour espérer le faire aller en une simili ligne droite.

Autant dire qu'après 20 minutes de jeu, nous n'avions toujours pas réussi à franchir un seul obstacle. en revanche, nous avons réussi une chose : avoir une forte envie de jeter notre iPhone à l'autre bout de la pièce. Si Swing Copters est le digne successeur de Flappy Bird, on peut cependant se demander s'il n'est pas un tantinet trop dur... Pour info, les meilleurs ont dépassé les 13 obstacles à l'heure où nous écrivons cet article. Et vous ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter