On a testé la Switch Lite, la nouvelle console nomade de Nintendo qui va faire fureur

High-tech

JEUX VIDÉO - Deux ans et demi après la sortie retentissante de la Switch, console hybride pour jouer au salon comme en mobilité, Nintendo agrandit la famille. Voici la Switch Lite, la version uniquement portable, plus maniable et plus autonome qui devrait faire un carton à Noël.

Ça sera sans surprise l’un des succès à venir. Deux ans et demi après la sortie de sa console hybride pouvant être utilisée sur le téléviseur comme en vadrouille, Nintendo a dégainé sa Switch Lite fin septembre. Ce n’est pas une version allégée de la Switch, mais une autre idée proposée par le fabricant japonais, spécialiste des consoles portables.

La Switch Lite ressemble à sa grande sœur. A deux exceptions près : elle se décline en couleurs (jaune, bleu, gris) et ses manettes, les Joy-Cons, ne sont désormais plus amovibles. Un changement de taille dans l’approche. Et ne vous attendez pas à connecter cette console à votre TV, elle n’est tout simplement pas prévue pour cela. La Switch Lite n’est que la version mobilité de la Switch, ce qui modifie légèrement le concept initial (switch signifie changer, basculer entre les fonctions).

Lire aussi

Plus petite, mais plus endurante

Son design a été revu avec un écran plus petit (5,5 pouces au lieu de 6,2 pouces, mais même résolution 720 p suffisante pour jouer dans les transports en commun !) dans un châssis plus compact pour mieux tenir en mains (3 cm de moins en largeur). Les manettes ne pouvant plus être retirées pour jouer à deux sur un même écran, les contrôles ont été repensés. La croix multidirectionnelle, plus habituelle sur des manettes de console, est de retour sur la gauche de la Switch Lite à la place du second lot de boutons de commande. Et pour la balade, la centaine de grammes perdue sera tout aussi appréciable (275 g).

Avec ce modèle moins polyvalent mais aussi puissant que son aîné, vous y gagnez aussi en autonomie, de deux à quatre heures selon votre jeu. Et quand l’on sait que c’était l’une des faiblesses de la Switch, les nomades vont apprécier. La Switch Lite profite également de quasiment tout le catalogue de jeux de la Switch classique. Vous ne pourrez cependant pas jouer à certains jeux comme 1-2 Switch, Nintendo Labo ou le futur RingFit Adventure qui nécessitent de détacher les manettes, ou bénéficier de certaines fonctions dans des titres comme Super Mario Odyssey  ou Just Dance qui se s’appuyaient sur les capteurs des Joy-Cons en mains. 

Le même catalogue de jeux et quelques restrictions

Du côté des regrets, on notera la vidéo et le son qui n’ont pas vraiment été améliorés. La Switch Lite a perdu le capteur de luminosité sur les manettes et il faut donc procéder manuellement au réglage de l'écran (notamment en plein soleil où l’écran n’est pas des plus efficaces). Sachez que vous pouvez partager vos achats réalisés sur le eShop de Nintendo entre deux Switch, mais vous ne pourrez pas y jouer en même temps. De même, réaliser des sauvegardes d’une Switch classique vers une Lite sera plus facile si vous utilisez le Cloud de l’abonnement Nintendo Online...

Héritière dans l’esprit des Game Boy et autres Nintendo DS, modernisée dans la forme, la Switch Lite a tous les atouts pour devenir un hit, à commencer par son prix positionné 100 euros de moins que la version star de la famille. Et faute de concurrent sérieux sur ce marché, Sony ayant définitivement délaissé sa PS Vita, Nintendo a le champ libre pour être le cadeau incontournable à Noël.

NINTENDO SWITCH LITE - Prix : 199 euros – Disponible en jaune, bleu et gris

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter