On a testé le casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR

High-tech

IFA BERLIN 2014 - Au lendemain de l’annonce du casque par Samsung, metronews à pu l’essayer. Une réussite technique en attendant de savoir si l’on pourra s’en servir au quotidien.

C’est la surprise du chef de cet IFA 2014. Samsung a étonné en présentant son Gear VR , un casque de réalité virtuelle dans lequel on place le nouveau Galaxy Note 4. C’est l’écran de la phablette qui sert alors de source d’image au casque. Ce dernier n’intègre finalement que des lentilles placées devant les yeux et un pad tactile sur le côté droit, servant de contrôle.

Une fois sur la tête l’ensemble est relativement confortable car plutôt léger. Il faudrait cependant le porter plus d’une dizaine de minutes pour savoir si le confort est durable. Attention, les porteurs de lunettes auront du mal à apprécier l’appareil, difficile de les garder sous le casque. Sans compter que le réglage de la mise point, possible avec la molette située sur le dessus, n’est pas adapté aux utilisateurs ayant une forte correction.

Bluffant et très perturbant

Une fois sur les yeux, l’impression est tout simplement bluffante. La démonstration nous mettait en situation sur une place devant un cinéma. Le bâtiment est situé en face de nous. Lorsque l’on tourne la tête, on peut alors admirer le reste de la place. Un détail est tout de même perturbant, lorsque l’on regarde son propre corps - ses mains, ses jambes, etc. - il n’apparaît pas à l’écran. Logique, mais très perturbant pour le cerveau !

Nous avons pu entrer ensuite dans la salle de cinéma pour regarder un film. On s’y retrouve tout seul, avec plusieurs rangées de sièges devant soit et surtout un écran immense qui nécessite que l’on tourne la tête de chaque côté pour le voir en entier.

Pour Samsung, trois usages seraient possibles : regarder un film en avion pour profiter d’un grand écran, les jeux vidéo et les visites virtuelles (musées ou appartements). C’est maintenant au tour des développeurs de trouver des applications, Samsung a également annoncé la possibilité pour eux d’en créer librement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter