On a testé le nouveau MacBook Pro et sa prometteuse Touch Bar

DirectLCI
AVANT-PREMIERE – Trois semaines après leur présentation, LCI.fr a pu prendre en main toute la gamme des nouveaux MacBook Pro. Si le modèle 13 pouces "d'entrée de gamme" reste un produit efficace, la Touch Bar est la véritable innovation intéressante des modèles "haut de gamme".

Dévoilés fin octobre dernier à Cupertino, les nouveaux MacBook Pro sont arrivés à la rédaction de LCI pour des prises en main plus poussées. Nous avions eu l'opportunité de tester le modèle avec écran de 13 pouces, mais sans la fameuse Touch Bar, histoire d'avoir un bon aperçu de ce qui se cachait dans le moteur des derniers ordinateurs portables d'Apple. Nos tests des modèles 13 et 15 pouces avec Touch Bar nous ont permis d'avoir un oeil plus précis sur les innovations de ces produits.

La Touch Bar, l'atout majeur

C'est la grande nouveauté de cette génération de MacBook Pro et donc celle qui, forcément, nous interpellait le plus. Après plusieurs jours en sa compagnie, force est de constater qu'elle peut rapidement se rendre  intéressante.


Exit les touches de fonction F, place à un écran Retina en format bandeau déroulant qui peut accueillir différentes icônes de raccourci. La Touch Bar trouve son utilité dans la différence et la diversité des possibilités. Elle fonctionne avec toutes les applis MacOS et plusieurs applications tiers (Djay Pro, Final Cut Pro X, Pixelmator, Skype, Pack Office à venir...). On dénombre ainsi une bonne quarantaine d'utilisations possibles au lancement, en attendant les développements plus poussés que pourront proposer des programmes tiers.


Elle possède des fonctions de base qui rappellent les fondamentaux de la barre de fonctions d'antan (volume du son, luminosité, launchpad, etc.), mais peuvent être personnalisables selon vos besoins (Siri, mise en route des musiques/vidéos, ne pas déranger, mode dictée, etc.). Cette barre de base reste cependant accessible à tout moment.

La customisation de la Touch Bar est très simple. Il vous suffit d'aller dans la partie clavier des préférences système pour modifier la bande de contrôle du clavier. Vous pouvez alors à loisir ajouter ou ôter les éléments de base que vous souhaitez voir en permanence affichée en les glissant de l'écran vers la Touch Bar. Celle que vous utilisiez sans doute le plus du temps des touches F. Il vous est possible de mettre trois éléments favoris dans la Touch Bar standard. Si, comme nous, vous craigniiez la disparition de la touche "Echappe" (Esc), soyez rassurés ! A chaque fois que vous voulez l'utiliser, elle est bien là, à sa place, et c'est fort appréciable.

Niveau utilisation, la Touch Bar rappelle évidemment l'iPhone ou l'iPad par son aspect tactile et son côté intuitif. Son affichage varie en fonction des programmes et les raccourcis apparaissant sont assez semblables à ceux des supports mobiles. Pour Photos, vous pourrez ainsi retravailler n'importe quel cliché en proposant des éléments de retouche (lumière, couleur, retaille…), mais aussi en permettant de naviguer parmi les photos en stock via un affichage couleurs de miniatures. Le fonctionnement est un peu le même sous Safari avec les différents onglets ouverts qui s'affichent ou la liste des favoris. Vous pouvez même ouvrir un nouvel onglet depuis la Touch Bar. Pour Mail ou iMessage, elle facilite l'ajout des emojis en affichant toute la liste. L'intensité de l'appui sur la Touch Bar va également donner des sous-menus dans Mail (autres dossiers, autre fonctionnalités). Dans les pdf, elle permet d'annoter le document plus facilement, de surligner dans la couleur de son choix et de le modifier. Pour les formulaires, elle affichera même des informations personnelles pour pré-remplir (ceux sont celles stockées dans votre profil me.com). Dans Final Cut, la Touch Bar offre des fonctionnalités de montage simplifiées pour être plus efficace et rapide.


La Touch Bar va ravir les adeptes des raccourcis clavier en offrant des possibilités supplémentaires sans avoir besoin de se servir de la souris. Et avec le nouveau clavier très ergonomique, on a la sensation de taper encore plus vite. On apprécie qu'elle soit capable de s'adapter aux applications utilisées. Mais elle a aussi un inconvénient plutôt amusant : elle donne envie que l'écran soit tactile pour aller de pair. Savoir si elle sera un gadget ou une révolution va dépendre de chacun. Nous concernant, nous lui avons trouvé des fonctionnalités intéressantes et un vrai atout en termes de gain de gestes raccords avec le clavier. Il est à parier que les utilisations vont aller croissantes alors que les développeurs pourront s'amuser avec cette Touch Bar aux multiples possibilités qui offrent un peu plus d'usages tactiles à Apple, dans la droite lignée des iPhone, iPad et autre Apple Watch.

Touch ID, une première qui facilite la vie

L'ajout (enfin) de la reconnaissance digitale par Touch ID est un véritable plus, notamment en matière de déverrouillage. Plus besoin de taper son code (ok, on vous l'accorde, ce n'est pas la manipulation la plus fastidieuse de l'histoire...) pour ouvrir son ordinateur. Il suffit de poser son empreinte sur le capteur qui a remplacé le bouton de mise en marche. Si vous êtes plusieurs à utiliser l'appareil, il vous suffira de poser votre doigt sur le Touch ID pour que le MacBook Pro bascule vers votre session si ce n'est pas celle qui est ouverte. La reconnaissance digitale est également utile pour valider des achats (sur iTunes, l'App Store ou via Apple Pay) ou des installations de programme. On a en revanche moins eu affaire au raccourci de la Touch Bar vers Siri. Fort utile au demeurant par sa proximité et donc sa facilité d'utilisation, nous nous sommes aussi retrouvés très souvent à l'activer involontairement de par sa position en haut à droite.

Ne vivre qu'avec des ports USB-C

Sujet à dilemme et fortement critiquée par les utilisateurs professionnels, la disparition des ports de connexion est un vaste débat qui fera autant de déçus que de sans avis. Et pourtant, il s'agit bien d'une ouverture vers l'avenir technologique que l'on ne sait guère comment aborder faute d'avoir tous les outils à portée de main. En une semaine, et déjà équipés du seul cable Lightning vers USB-C, il s'avère que le port qui nous a fait le plus défaut est le port USB classique. Il n'est plus possible de brancher de clé USB, de recharger n'importe quel smartphone avec son câble traditionnel ou une manette de jeu (il faut la raccorder parfois avant de pouvoir l'utiliser en Bluetooth). Evidemment, ce n'est qu'une question de temps avant de n'être plus équipé que de câbles compatibles et, à plus long terme, d'avoir des appareils uniquement avec USB-C. En attendant, il faut faire avec et ce n'est pas toujours pratique. Côté bonne nouvelle, nous avons eu la chance de pouvoir tester simultanément les MacBook Pro 13 et 15 pouces. Et donc de transférer le profil de l'un vers l'autre au moyen du câble USB-C double, qui devient alors "Thunderbolt" à l'écran. Le transfert est évidemment ultra-rapide et, en ce sens, on apprécie la modernité de la connectique.

Lire aussi

Les performances

A première vue, les performances du MacBook Pro avec sa puce Intel Core i5 bicoeur à 2,9 GHZ ou i7 bicoeur à 2,6 GHz n'ont pas de quoi enflammer les foules. Elles s'accompagnent de 8 Go de RAM LPDDR3 (2 133 MHz) pour le 13 pouces et 16 Go de RAM LPDDR3 (2 1 33 MHz) pour le 15 pouces. Que ce soit sur des programmes gourmands comme Final Cut Pro X ou des jeux vidéo (Lara Croft) que nous avons fait tourner, le MacBook Pro se défend plutôt bien. Nous n'avons jamais senti de ralentissements en ouvrant un nombre extravagant d'onglets ou en multipliant les commandes, notamment sur le MacBook Pro 15 pouces qui enchainent les exercices sans broncher. 


La batterie annoncée de 10 heures semble tenir ses promesses. Il faudra juste se familiariser avec le nouveau type d'affichage de l'autonomie qui varie que l'appareil soit en utilisation de programme ou non. Vous pouvez ainsi être à 85 % et tomber soudainement à 50 % en utilisant un logiciel vidéo ou un jeu vidéo avant de voir l'autonomie repartir à la hausse une fois fermé.

MACBOOK PRO avec Touch Bar

Existe en modèles 13 et 15 pouces, disponible en argent ou gris sidéral

Prix : à partir de 1 999 €

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter