On a testé le parc d’attractions de réalité virtuelle de Samsung

High-tech
DirectLCI
REALITE VIRTUELLE - A partir d’aujourd’hui et jusqu’à ce dimanche, Samsung invitent les Parisiens à venir tester gratuitement les plaisirs ludiques de la réalité virtuelle. Metronews a pu tester ces manèges du futur.

Un avant- goût du parc d’attractions de demain ? Dans le but de démocratiser l’usage de son casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR, le géant sud-coréen organise à partir d’aujourd’hui et tout au long du week-end un "show room" géant sur le parvis de la Bibliothèque François-Mitterrand à Paris. Ce mini-parc d’attractions éphémère aux allures de fête foraine futuriste, baptisé "S7 Life Changer Park", a pour but de faire découvrir aux néophytes les joies de l’immersion en réalité virtuelle.

Le principe ? Sur chacune des attractions, une vidéo à 360° est diffusée dans un casque Gear VR, mis à disposition des visiteurs par la marque. Pour fonctionner, celui-ci utilise l’écran du téléphone qui se trouve à l’intérieur : un Samsung Galaxy S7, dernier né du fabricant coréen. Metronews a eu l’occasion de tester en avant-première les neuf manèges en réalité virtuelle installés à l’occasion de ce S7 Life Changer Park.

Montagnes russes, balade en hélicoptère et ski en réalité virtuelle

Pas moins de neuf attractions sont accessibles gratuitement : des montagnes russes à la maison hantée des zombies, du saut en ski à la session de surf, en passant par le safari au milieu des dinosaures de Jurassic Park ou la balade en hélicoptère au-dessus de New York. Pour rendre l’expérience encore plus immersive, en plus du casque de réalité virtuelle, l’environnement en lui-même interagit de manière synchronisée avec les images diffusées dans le casque.


Au-delà de sa logique commerciale, on ne peut que saluer l’initiative de Samsung, visant à rendre accessible au plus grand nombre l’usage de la réalité virtuelle en tant que loisir (son casque VR est commercialisé depuis mars au prix de 99 euros). De manière générale, l’expérience est assez bluffante. Si l’illusion fonctionne parfaitement pour l’attraction du Grand 8 (rebaptisée Grand 7 pour l'occasion) dont les sièges remuent de manière très réaliste en se synchronisant sur les images.


Les graphismes sont plutôt réalistes, même si un peu limités

Idem pour l’attraction simulant un saut à ski, où vos pieds sont fixés sur des skis et un ventilateur vous propulse de l’air en pleine figure. Les graphismes sont plutôt réalistes, même si un peu limités. On finit par se laisser griser et à gesticuler pour essayer de ralentir en faisant du chasse-neige. Toutefois, il est important de préciser que les expériences proposées par Samsung dans son parc ne sont pas à proprement dit de la réalité virtuelle.


En raison de l’absence de capteurs, qui permettraient de replacer l’utilisateur dans l’environnement virtuel, la sensation de réalité n’est pas toujours au rendez-vous. De plus, il est impossible d’évoluer librement dans celui-ci, comme on peut déjà le faire avec certains casques de réalité virtuelle dans l’univers du jeu vidéo. L’expérience de surf, par exemple, est particulièrement désagréable dans la mesure où les mouvements du surf ne sont pas synchronisés avec ceux de la caméra. On peut juste bouger la tête dans tous les sens. Au bout de neuf attractions, il faut bien le dire, cela devient un peu frustrant...

Informations pratiques
Pour découvrir le S7 Lige Changer Park, rendez-vous à l’esplanade de la BnF - François Mitterrand, dans le XIIIe arrondissement de Paris (métro 6 et 14 ou RER C). Dates d’ouverture : vendredi 17 juin et samedi 18 juin (de 12h à 22h) et Dimanche 19 juin (de 12h à 20h). Pour plus d’informations, allez sur la plateforme S7 Life Changer Park à l’adresse suivante :  www.s7lifechanger.com

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter