Orange abandonne l'idée de racheter Bouygues Telecom

High-tech
DirectLCI
ECONOMIE – Pressenti pour acquérir l'opérateur mobile de Martin Bouygues, Orange a finalement infirmé la chose. Bouygues Telecom continuera donc en solo, à moins que Free ne continue à s'y intéresser.

Ce ne sera finalement pas Orange. Le premier opérateur mobile de France a abandonné l'idée de rachat de Bouygues Telecom. Dans un communiqué publié ce mercredi 2 juillet, le groupe écarte toute perspective du genre en une unique phrase : "Orange a exploré les possibilités de participer à une opération de consolidation du marché français des télécoms, et juge que les conditions que le Groupe avait fixé ne sont pas réunies aujourd’hui pour y donner suite".

Sans jamais citer Bouygues Telecom, Orange laisse donc le champ livre à Free, dont plusieurs rumeurs indiquent son intérêt pour le groupe de Martin Bouygues. Mais ce dernier ne semble pas prêt à lâcher le capital de son entreprise.

Un avenir en solo ?

Dans une audition par la Commission économique de l'Assemblée nationale mardi 1er juillet, il précisait : "concernant d’éventuels rapprochements avec d’autres acteurs, il n’y a pour l’instant rien de concret, L'avenir, c’est de préparer Bouygues Telecom à être compétitif sur un marché avec quatre opérateurs".

C'est d'ailleurs l'objet du plan de départs contraints présenté par l'opérateur le 11 juin dernier. Bouygues Telecom veut ainsi se séparer de 1 516 postes et quitter son coûteux siège de la tour Sequana à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). De quoi adapter sa taille à un marché français devenu ultra-concurrentiel depuis l'arrivée de Free Mobile en 2012.

Bouygues Telecom a également présenté la semaine dernière son offre fibre optique au prix très agressif de 25,99 euros et une nouvelle box, nom de code Miami , intégrant le nouveau système d'exploitation de Google Android TV. Elle sera disponible en octobre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter