Paiement sans contact : "Les Français pensent plus à leur smartphone qu’à leur portefeuille"

Paiement sans contact : "Les Français pensent plus à leur smartphone qu’à leur portefeuille"

High-tech
DirectLCI
MOBILE WORLD CONGRESS - Encore timide en France, le paiement sans contact est un succès dans certains pays européens. Metronews fait le point avec Frédéric Maistre, responsable de l’innovation pour Visa Europe.

Le paiement sans contact avec une carte ou un smartphone est de plus en plus populaire en Europe. Pourquoi la France semble-t-elle à la traîne ?
Pour développer le paiement mobile, nous devons relever deux challenges. Le premier est la sensibilisation des consommateurs et des commerçants. Le second est d’offrir des solutions techniques rendant cela possible. Tout cela est une question de timing.

Quels sont les bons élèves en Europe ?
En Angleterre, l’équipement massif en amont des Jeux olympiques de Londres en 2012 a permis de développer le paiement sans contact. C’est par exemple le cas d’un achat sur sept chez Marks & Spencer. En Pologne 25 % des achats se font de cette manière. Là, ses habitants n’étaient pas encore très bien équipés en cartes bancaires et ont choisi finalement cette solution. En France ce sont tout de même 11 millions de paiements sans contact qui ont été effectués en 2013.

Quelles solutions sont proposées en France ?
Tout d’abord les cartes bancaires sans contact. Plusieurs banques jouent très bien le jeu et renouvellent au fur et à mesure celles de leurs clients par de tels modèles. Il y en a actuellement 10 millions en circulation dans le pays. Ensuite, certains établissements comme BNP Paribas ou la Société générale proposent désormais des applications compatibles avec des téléphones NFC permettant de payer avec son mobile.

Comment est-ce que cela fonctionne ?
Votre opérateur vous délivre en partenariat avec votre banque une carte SIM adaptée contenant vos coordonnées bancaires, stockées bien entendu de manière sécurisée. Comme pour les cartes sans contacts, pour les paiements de moins de 20 euros, il suffit de poser son téléphone sur le terminal de paiement. Pour ceux d’un montant supérieur un code à saisir directement sur l’écran du smartphone sera demandé au client.

Les Français sont-ils prêts à abandonner leurs cartes bancaires ?
Il existe une étude analysant un comportement intéressant des Français. Elle concluait que lorsqu’ils oubliaient leur smartphone chez eux en partant, ils faisaient presque toujours demi-tour pour le récupérer alors qu’ils le font moins systématiquement lorsqu’ils oublient leurs portefeuilles. Cela montre qu’ils ont presque toujours leur smartphone avec eux dans leur poche.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter