Passe Navigo désormais dématérialisé : comment utiliser votre smartphone comme titre de transport ?

High-tech

BIP - Depuis ce mercredi, les titres de transport sont désormais officiellement dématérialisés en Ile-de-France. Les possesseurs de smartphones Samsung Galaxy ou clients chez Orange avec un système Android peuvent dire au revoir à la carte plastique s'ils le souhaitent.

Un bip et c’est validé ! Depuis ce mercredi 25 septembre, les transports en Ile-de-France poursuivent leur passage au dématérialisé. Après avoir lancé le passe Navigo Easy en juin pour remplacer les tickets de métro, c’est désormais le passe Navigo hebdomadaire, mensuel ou annuel qui bascule dans le smartphone, pour les usagers qui le souhaitent bien évidemment. La phase de test est terminée et le lancement est à présent officiel dans toutes les gares.

Annoncée en mai lors du salon Viva Technology par Valérie Pécresse, présidente de la Région, la dématérialisation est donc désormais effective pour des millions de Franciliens, mais avec quelques restrictions. 

Lire aussi

Qui peut en profiter ?

Pour pouvoir utiliser son passe Navigo sur son smartphone, il faut :

- Posséder un appareil Samsung Galaxy. Le fabricant sud-coréen est le premier à avoir implémenté la technologie nécessaire, en plus de la technologie sans-contact NFC. Cela fonctionne avec n'importe quel opérateur.

> Liste des modèles concernés :

• A5 2017

• A8, A70

• A80

• S7/S7 edge, S8/S8+, S9/S9+, S10/S10+/S10e

• Note8, Note9, Note10 et Note10+

- Etre client chez Orange/Sosh. Il est possible de dématérialiser son titre de transport dans certains appareils Android (compatible versions Android 6 et supérieur) disposant d’une puce NFC. Il faut posséder la carte SIM NFC Orange.

Les iPhone ne sont pas encore ouverts à la dématérialisation des titres de transport. Interrogée par LCI, Jennifer Bailey, en charge d’Apple Pay, a indiqué qu’Apple et IDF Mobilités, l'organisme qui gère les transports dans la région, discutaient pour trouver un moyen de sécuriser le système et de l’adapter aux iPhone.

Comment faire fonctionner Navigo sur mon smartphone ?

Il faut télécharger l'application mobile "Vianavigo" élaborée par IDF Mobilités depuis le Play Store de Google. Vous pouvez ensuite acheter votre passe journalier, hebdomadaire ou mensuel, voire vos tickets, par carte bancaire depuis l’appli. Les applications RATP, SNCF ou Transdev devraient être prochainement compatibles.

Vous n’avez ensuite plus qu’à passer votre smartphone sur la borne de validation, même s'il est éteint ou n'a plus de batterie. L’application inclut également les informations et outils utiles au déplacement en Ile-de-France. 

Quel titre de transport est compatible ?

Depuis l’appli, vous pouvez donc acheter votre forfait Navigo jour, semaine ou mois, des carnets de ticket T+ ainsi que les titres spéciaux (forfait anti-pollution, tickets pour les aéroports, forfait Jeune, etc.). A noter que si vous possédez déjà un passe Navigo physique, vous ne pourrez le faire basculer sur votre smartphone qu’au moment de son renouvellement. En attendant, si votre smartphone est compatible NFC, vous pouvez payer votre forfait via l’application et recharger votre passe physique en le collant au dos de l’appareil Android.

En juin dernier, Navigo Easy a été lancé pour permettre d’acheter des tickets (Orly Bus et Roissy Bus inclus) et tous types de forfait sans abonnement. Quelque 200.000 personnes ont déjà choisi cette solution de "porte-monnaie numérique". En décembre prochain, Navigo Liberté+ arrivera à destination de ceux qui ont un usage plus ponctuel des transports en commun dans Paris intra-muros. Il s’agit d’un paiement à l’usage, en fonction de sa consommation et non en ticket à l’unité. La facturation sera faite à la fin du mois en décomptant le nombre de trajets réels effectués (maximum 75 euros, le prix du forfait mensuel).

Quels tarifs ?

Les tarifs sont les mêmes que ceux appliqués en station. Le passe Navigo mensuel est facturé 75 euros (à partir de 19,85 euros pour l'hebdomadaire et 7,50 euros par jour), Il n’y a d’ailleurs aucune augmentation prévue au 1er novembre prochain pour inciter les voyageurs à passer au numérique. Selon Le Parisien, seul le carnet de tickets de métro carton pourrait voir son prix passer de 14,90 euros à 16,90 euros. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter