Pavlok, le bracelet qui vous envoie des décharges électriques

Pavlok, le bracelet qui vous envoie des décharges électriques
High-tech

BRACELET CONNECTÉ - Un petit message sur vote smartphone ou sur l'écran du bracelet ? Une légère vibration ? Non, l'appareil Plavlok passe la vitesse supérieure : la décharge électrique. Reste à savoir s'il faut en rire ou en pleurer.

Pour la torture, pour des expériences scientifiques et maintenant pour votre bien ? Un bracelet connecté, baptisé Pavlok, se propose de vous inciter à suffisamment bouger dans la journée en vous envoyant des petites décharges électriques pour vous stimuler. Un nom qui n'est pas sans rappeler Ivan Pavlov, scientifique russe qui a mis en évidence le concept de réflexe conditionné.

Commercialisation prévue en avril 2015

Il suffit de se fixer un objectif précis (marcher 10 000 pas, se lever rapidement, faire telle ou telle séance de sport). Si Pavlok constate que vous ne faites pas en sorte de remplir votre programme de la journée, il va choisir la manière forte pour vous y inciter. A savoir vous envoyer régulièrement des décharges électriques dans le corps. Cela peut aller d'un petit chatouillis (17 volts) à une forte châtaigne (340 volts).

"Ce n'est pas douloureux, mais ce n'est pas très plaisant", affirme Maneesh Sethi, le créateur du Pavlok, un petit boîtier couplé à un bracelet. Vendu depuis le 30 septembre via la plateforme de financement participatif Indiegogo, il connaît depuis un vrai succès. Les 50 000 dollars nécessaires à sa mise en production ont déjà été promis à plus de 179 % par quelque 5 000 fans qui semblent aimer se faire mal. La commercialisation est prévue pour avril 2015 au prix de 125 euros. Préparez-vous au choix (électrique).

Voir le projet sur Indiegogo : https ://www.indiegogo.com/projects/pavlok-the-habit-changing-device-that-shocks-you

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent