PES 2017 : Konami peaufine ses acquis sans forcer

High-tech
DirectLCI
JEUX VIDEO - Le match des jeux de simulation de football va pouvoir débuter. Avant FIFA 17 attendu pour le 29 septembre, PES 2017, le grand rival, chausse les crampons en premier avec des améliorations au niveau du gameplay et un jeu plus spectaculaire.

Que reste-t-il encore aux jeux vidéo de football pour parfaire leur simulation ? Pas grand-chose, pourrait-on dire, tant ils poussent le réalisme année après année. PES 2017, le titre de Konami, est sorti le 15 septembre et apporte avec lui son lot d'innovations dans le jeu balle au pied et manette en main.


Nous n’en sommes pas encore à l’impression visuelle laissée par un toujours époustouflant NBA 2K qui ne nous permet parfois plus de savoir si on regarde un véritable match NBA à la télévision ou une partie sur console. Mais on s'en rapproche, notamment avec des cinématiques particulièrement léchées. Il faut noter qu'après plusieurs années d'approximations physiques, les joueurs commencent à ressembler à leur double virtuel, et pas seulement dans les attitudes.

Fini les boulettes des gardiens !

Au niveau de la jouabilité, PES 2017 mise beaucoup sur le réalisme des contrôles et a fait en sorte qu'ils soient plus intuitifs sur le terrain lorsqu'un joueur reçoit le ballon. Le système baptisé "Real Touch" permet un enchaînement nettement plus rapide qu'avant entre la réception du ballon et la passe ou l'action suivante. Le joueur peut enfin profiter immédiatement des brèches créées ou des décalages sans temps de latence. Petit plus non négligeable : il est désormais possible d'ajuster plus simplement la puissance de la passe.


On appréciera cette fois que les effectifs soient à jour pour la sortie de jeu. Un simple patch à télécharger s’assure que vous ayez les derniers transferts du mercato estival. Hatem Ben Arfa est bien au PSG et Paul Pogba est transféré également de la Juventus à Manchester United dans le jeu.


Parfois acteurs involontaires de situations ubuesques voire burlesques, les gardiens de but ont eu le droit au gros du travail d'amélioration de cette nouvelle mouture de PES 2017. Comme notre défense, on est cette fois rassuré par nos gardiens qui ne donnent plus l’impression d’être 10 fois trop courts sur une frappe en lucarne ou d’avoir deux de tension sur une frappe à ras de terre sur laquelle il plonge trois heures après… Ils se montrent cette fois plus intelligents dans leurs placements, plus décisifs dans leurs interventions notamment face à deux attaquants. Pour marquer, c’est nettement moins facile qu’avant face à une véritable muraille (et pas seulement quand on s’appelle Neuer, Lloris ou De Gea).

Une simulation plus tactique et défensive

A l’image du gardien, la défense devient difficile à contourner. Le moteur du jeu facilite les actions collectives et nos joueurs se déplacent désormais plus intuitivement sans que vous ayez besoin de tous les contrôler. Les défenseurs se montrent un poil plus rugueux dans leurs interventions et il est compliqué de partir pour une folle chevauchée en solitaire. A l’inverse de son rival qui facilite bien plus les exploits solo, ce PES confirme son éloignement du foot "arcade" et s’avère davantage un adepte du jeu posé, tactiquement bien en place et patient.  Mais le plaisir est toujours là.


N'allez pas croire que le jeu n'est tourné que vers la défense et que vos matches vont perdre en spectaculaire. L'attaque n'est pas en reste avec des possibilités renforcées.  Et l'Adaptative AI, cette intelligence artificielle qui analyse votre style de jeu pour vous donner du fil à retordre, paraît efficace.



Konami n'a toujours pas l'utilisation totale des licences des championnats anglais, italiens et espagnols (tous les clubs et les joueurs n'ont pas le nom exact - le Real Madrid se fait appeler "MD White") et a même perdu certains ténors (le Bayern Munich notamment, ambassadeur de l'édition 2016, et le FC Porto). Mais le jeu peut cependant se targuer de l'arrivée de quelques partenaires de renom : le FC Barcelone, Liverpool FC et le Borussia Dortmund. Parmi les championnats qui seront complets (effectifs, équipes et noms officiels), on trouve la Ligue 1 et la Ligue 2 françaises, le championnat des Pays-Bas ou encore celui du Brésil. Si vous êtes d'ailleurs adeptes du football sud-américain, vous allez être servis : de très nombreuses équipes chiliennes et argentines sont jouables.


Le mode myClub est toujours disponible pour vous aider à créer votre équipe tout comme "Vers une Légende" qui vous permet de suivre un joueur. Pour le reste, on demeure dans le classique avec des modes compétitions et matches.

VIDEO. Le trailer de présentation du FC Barcelone dans PES 2017

PES 2017 Un jeu Konami disponible sur PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One et PC – PEGI 3

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter