Peter Gould (Breaking Bad) : "Nous vivons un âge d'or des séries"

High-tech

SÉRIES – Peter Gould, co-producteur de Breaking Bad, s'apprête à lancer Better Call Saul, une nouvelle série qui met en scène le célèbre avocat de la série. A l'occasion de la visite de metronews au siège de Netflix, il explique comment le service VOD a changé la manière d'écrire des séries.

Ecrire pour Netflix influence-t-il la manière dont on conçoit une série ?
Le fait qu'une série soit écrite pour la télévision entraîne forcément une structure adaptée au rythme des publicités, ce n'est plus du tout le cas quand on diffuse une série dans son intégralité sur Netflix et sans publicités. Il y a quelques années, les séries racontaient une histoire différente à chaque épisode. Il était très difficile d'en écrire une qui courrait sur l'ensemble d'une saison. Les DVD et la possibilité de regarder d'un coup une série ont un peu fait évoluer la chose. Mais la technologie et le streaming ont complètement bouleversé tout ça. Cela a incité les scénaristes à être constants et pas répétitifs.

Ressentez-vous la période actuelle comme un âge d'or de la télévision et des séries ?
J'ai l'impression d'être en plein dedans oui. Tout le monde regarde de plus en plus de séries et s'habitue au fur et à mesure au format d'environ une heure qui devient la règle pour les épisodes. Même les films de cinéma de deux heures s'inspirent désormais de ce rythme d'écriture. C'est donc un âge d'or non seulement parce que l'audience est au rendez-vous, mais aussi parce qu'on peut réaliser tout cela aussi bien d'un point de vue technologique qu'économique. Nous avons maintenant les moyens d'expérimenter de nouvelles formes de narration. C'est un peu comme lorsque l'on change la légende d'une photo, cela en change son sens.

On sait que votre prochaine série, Better Call Saul sera une préquelle de Breaking Bad. Pouvez-vous nous en dire plus sur l'histoire ?
L'essentiel de l'histoire se passe en effet avant que Walter White, le héros principal de Breaking Bad, entre dans la vie de l'avocat. On comprendra comment Saul devient le Saul qu'on connaît dans la première série. On aura en fait un peu l'impression de voir un même groupe jouer une autre chanson.

Y'aura-t-il des personnages commun aux deux séries ?
Tout ce que je peux vous dire pour l'instant c'est que Bob Odenkirk jouera Saul et Jonathan Banks sera aussi de la partie pour interpréter Mike Ehrmantraut. Mais Saul Goodman n'est pas Walter White, il y aura donc un ton très différent. Comme il est avocat, nous serons logiquement baignés dans un univers d'enquête criminelle. Mais il n'est pas n'importe quel avocat, puisque lui-même est un criminel.

Pourquoi avez-vous choisi le personnage de Saul pour ce spin-off ? D'autres comme Jesse ou Hank auraient pu être tout aussi pertinents, non ?
Saul possède une attitude et une philosophie très différente du reste des personnages de Breaking Bad. Mais il pourrait tout à fait y avoir un univers de spin-off de Breaking Bad tant tous les personnages sont riches, comme l'ascension de Gus Fring ou la carrière de Hank Schrader.

Pour tout savoir sur Netflix :

- Netflix en France en 10 questions - Reed Hastings (PDG de Netflix) : "Nous sommes un outil de lutte contre le piratage"
- Netflix : "Les séries repésentent deux tiers des contenus visionnés"
- "Netflix a diffusé 6,5 milliards d'heures de programmes au premier trimestre"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter