Pilulier-alarme, semelles connectées, déambulateur intelligent : ces innovations qui facilitent la vie des seniors

Pilulier-alarme, semelles connectées, déambulateur intelligent : ces innovations qui facilitent la vie des seniors

High-tech
DirectLCI
AIDE AUX SENIORS - Connectés, intelligents... Les innovations facilitant le quotidien grâce aux nouvelles technologies sont en plein essor. Et ces objets connectés touchent tous les marchés, y compris celui des personnes âgées (ou "Silver Economie"). Nous vous en présentons quelques-uns.

Manque d'autonomie, difficultés à se déplacer, maladies chroniques, nombreux traitements... Le maintien à domicile des personnes âgées peut mener à des inquiétudes de la part des proches. Pour aider à mieux gérer leur quotidien, des objets connectés se développent. Et puisqu'ils permettent de prévenir plus rapidement une personne responsable en cas de problèmes, ils sont également utiles en EHPAD. 

Le bracelet connecté

Pour prévenir des petits accidents qui peuvent arriver lorsque les personnes âgées sont seules, le produit phare est le bracelet (ou la montre) connecté(e). Une fois au poignet, il permet notamment de visualiser les déplacements et de mesurer le rythme cardiaque. En cas de comportement inquiétant, un signal est envoyé au smartphone relié. La marque Zembro est spécialisée dans les bracelets pour seniors, mais plusieurs entreprises commercialisent des bracelets connectés, y compris les géants de l’électronique, comme Samsung.

Le risque réside dans le fait que les personnes âgées pourraient trouver cet objet intrusif, et se sentir ainsi infantilisées, voire surveillées. Surtout si elles n’en comprennent pas elles-même le fonctionnement, parce que l’objet est relié au smartphone de leur(s) enfant(s) par exemple. Alors, que ce soit en EHPAD ou à leur domicile, pour prendre soin des seniors tout en leur laissant leur indépendance, voici cinq objets du quotidien, version connectés mais tout en discrétion :

La canne

Créée par la start-up française Nov’in, la SmartCane permet de prévenir en cas de chute. Cette canne connectée peut faire la différence entre la chute de la personne et la canne qui tombe simplement. Grâce à des capteurs sensoriels sur la poignée, elle détecte si une main la tient et s’allume dans ce cas. Lorsqu'elle détecte une situation anormale, elle permet d’envoyer un message aux proches et de prévenir les secours grâce à son système d'appel GSM.

Le pilulier

Plusieurs piluliers connectés ont été commercialisés ces dernières années, comme DO-Pill ou Imedipac. Remplies par un pharmacien, les cases sont déverrouillées au fur et à mesure, pour sécuriser les prises. Les piluliers émettent des alarmes sonores et visuelles à l’heure du traitement et font clignoter la case correspondante. Ils peuvent contenir plus de quatre prises par jour et génèrent des alertes en cas d’erreur. Des piluliers existent également pour les personnes non ou malvoyantes, avec des systèmes de vibrations.

Le verre

La start-up française Auxivia a imaginé un verre connecté qui permet de prévenir la déshydratation des personnes âgées. Le verre s’utilise parfaitement normalement et se lave en machine. Il permet cependant d’enregistrer en ligne le volume et la fréquence des prises hydriques, et de stocker les informations dans un dossier personnalisé. Il émet alors un signal lumineux lorsqu’il devient nécessaire de s’hydrater. Le verre sait même reconnaître s’il est bien bu ou versé dans l’évier. Le dossier informatique peut être suivi sur plusieurs jours, mais les verres sont interchangeables. Déjà 500 résidents en EHPAD partout en France utilisent ce système pour lutter contre la déshydratation. 

Les semelles

LiveStep est le projet de deux Rennais, Franck Le Dortz et Romain Berrada. Il s'agit d'une semelle connectée, équipée de capteurs destinés à détecter et prévenir les chutes chez les personnes âgées. Les chutes sont un réel problème pour cette population, qui a les os plus fragiles et une récupération plus longue en cas de fracture ou d’œdème. L'avantage de cette invention est qu'elle est très discrète ; elle se place directement dans les chaussures ou chaussons de l’utilisateur. En cas de chute, les capteurs alertent ses proches par SMS, le tout sans nécessité de souscrire à un abonnement téléphonique ou Internet. Actuellement en période de test dans un EHPAD, LiveStep sera commercialisé début 2019.

Le déambulateur

Pour certaines personnes âgées, même les déambulateurs classiques ne sont plus suffisants pour se déplacer en autonomie. C'est pour ces personnes qu'a été pensé Walk-E.  Il s'agit d'un verticalisateur-déambulateur intelligent créé par la start-up parisienne GEMA. Pour l’actionner, pas besoin du moindre bouton : ce déambulateur robotisé anticipe les besoins du senior et s’y adapte pour l’accompagner dans ses mouvements. Ses poignées montent et descendent automatiquement lorsque l’utilisateur se lève ou s’assoit, il peut tourner autour de lui ou le précéder, et agit lorsque la personne est déstabilisée pour la rééquilibrer. 

Actuellement testé en Hôpital, la version destinée à la commercialisation sera présentée en septembre 2019.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter