Pittsburgh : les taxis sans chauffeur d'Uber débarquent

High-tech
DirectLCI
AUTOMATE - Quatre Ford Fusion autonomes sillonnent les rues de Pittsburgh aux Etats-Unis, et peuvent accueillir des clients. Mais ces derniers ne sont pas encore tout à fait convaincus...

Le futur sera autonome et Uber compte - lui aussi - le prouver. A Pittsburgh, aux Etats-Unis, quatre Ford Fusion autonomes circulent et accueillent des clients.  Bardée de capteurs et de systèmes informatiques dernier cri, ces automobiles sont capables d'anticiper les obstacles et de réagir en fonction du code de la route.  Depuis le 7 septembre, donc, les habitants de Pittsburgh les plus chanceux peuvent tester la fameuse auto. Mais pour l'heure, le service de location de voitures par internet place tout de même deux techniciens à bord de chaque véhicule, rappelle l'AFP. Un qui se trouve à la place du conducteur afin de pouvoir réagir en cas d'urgence et un autre chargé d'observer le comportement du véhicule. 



Lire aussi

Convaincre la clientèle

Malgré la prouesse technologique, le plus dur reste encore à faire : convaincre la clientèle que ce processus est sans danger. Et pour cette jeune femme interrogée à Pittsburgh, ce n'est pas gagné : "Je pense que c'est une bonne invention, mais de mon côté, je ne me sens pas très à l'aise à l'idée d'être dans une voiture autonome car je n'aurais jamais vraiment confiance". Même son de cloche chez l'un de ses homologues : "Je suis sûr que cela prendra 10 à 20 ans avant que cela ne soit la norme. Mais ça peut être une bonne idée, même si cela risque de supprimer des emplois ! "





Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter