Positive Impact : des startups qui veulent du bien à votre avenir

Positive Impact : des startups qui veulent du bien à votre avenir
Viva Technology

DEMAIN – Une entreprise inscrite dans le futur, respectueuse des gens et de son environnement : le rêve de tout patron, mais aussi de chacun. Pour mettre en lumière ces startups, le salon Viva Technology (du 15 au 17 juin à Paris) va permettre à 12 d'entre elles de dévoiler leur projet lors du "Positive Impact Challenge".

Les innovations pour la maison, le travail, la voiture. La robotisation à outrance, les interactions sociales qui ne passent plus que par le smartphone ou les objets connectés qui en veulent aussi à votre santé... Les nouvelles technologies sont devenues omniprésentes, voire envahissantes. Et pour quels bénéfices réels sur notre quotidien ? 

Il est toujours autant difficile de quantifier ces apports. Les avancées de pointe font aussi office d’épouvantail dans le travail et on leur prête tous les maux, de la hausse du chômage à celle des profits des entrepreneurs en passant par la déprime collective. On craint pour la société autant qu’on apprécie les nouvelles possibilités offertes. Mais une nouvelle page tend à s’écrire où chacun commence à s’apprivoiser, comprendre les inquiétudes et les envies de l’autre.

Désormais, il est de bon ton d’inscrire sa startup dans une vision positive pour l’environnement, le développement social ou l’aspect financier. Une bonne dose de positivité baptisée tout simplement "Positive Impact", largement inspirée des campagnes pour la préservation de l’environnement et contre le réchauffement climatique. L’impact positif dans l’innovation a pour but de proposer un projet viable ayant une empreinte positive sur l’environnement et le social.

Comme le note Sowefund, plateforme de crowdfunding  et partenaire du salon Viva Technology, "il est temps de tordre le cou à ces préjugés et démontrer que les initiatives écologiquement et socialement durables sont génératrices de valeur, connaissent des taux de croissance positifs et peuvent générer des profits." Et de regretter que "pendant longtemps les initiatives respectueuses de l’environnement, de l’humain, de la société étaient perçues comme associatives, bénévoles, sans traction économique forte."

VivaTech : l’occasion de montrer sa vision positive

Pour sa seconde édition organisée à Paris du 15 au 17 juin, le salon Viva Technology entend promouvoir ces startups. Pour cela, 12 entreprises seront présentes à Paris Expo dans le cadre du "Positive Impact Challenge" afin de présenter leurs solutions. "L’innovation ne peut se faire sans dimension responsable, et les entreprises ne peuvent pas considérer la transformation digitale sans respecter la planète, les hommes et les femmes. D’ailleurs, nos partenaires témoignent d’un grand intérêt pour ces questions," expliquait aux Echos Bruno Vinay, responsable de l’expérience de Viva Technology.

Les 12 représentants qui seront sélectionnés seront répartis en quatre catégories : environnement, travail, éducation et social. Chaque finaliste viendra pitcher le samedi 17 juin, journée ouverte au grand public. Le vainqueur de chaque catégorie recevra ainsi l’opportunité d’avoir son propre stand sur Viva Tech 2018 et bénéficiera d’un programme de coaching réalisé par Sowefund. Pour le grand vainqueur du challenge, ce sera une campagne de publicité réalisée par l’agence Marcel ainsi que des espaces publicitaires au sein des médias du groupe Les Echos-Le Parisien.

Il est encore possible d’inscrire sa startup pour l’appel à projet jusqu’au 15 mai 2017.

> Plus d’informations sur ce lien (en anglais)

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent