Pour approcher le HomePod d’Apple, il va encore falloir patienter

High-tech

RETARD - Dévoilée lors de la conférence des développeurs WWDC 2017 en juin dernier à San Jose, l’enceinte connectée d’Apple HomePod continue de se faire désirer. Attendu pour la fin d’année, elle ne sera finalement pas disponible avant 2018, a annoncé la firme californienne. Les Français devront, eux, encore attendre davantage.

Google et Amazon peuvent souffler un peu. Ce n’est pas encore tout de suite qu’ils vont voir Apple débouler sur le marché des enceintes connectées et peuvent encore voir Noël arriver tranquillement. Dévoilé lors de la WWDC 2017, le HomePod devait arriver en boutique en fin d’année. Apple a annoncé que son enceinte connectée ne serait finalement pas expédiée avant début 2018. Et cela ne concernera que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. Les autres pays, comme la France, devront attendre un peu plus longtemps.

Lire aussi

"Nous avons hâte que chacun puisse expérimenter HomePod, le haut-parleur sans fil révolutionnaire d’Apple pour la maison, mais nous avons besoin d’un peu plus de temps avant qu’il ne soit prêt pour nos clients. Nous commencerons à l’expédier aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie début de 2018", a expliqué la firme de Cupertino dans un communiqué. 

Aucune information n’a réellement été avancée concernant les raisons de ce retard. Mais face à la concurrence dans ce secteur, Apple veut peaufiner son produit qui reposera notamment sur les capacités de Siri à connecter la maison tout en offrant une véritable expérience musicale.

Gérer la musique, piloter la maison

Depuis le lancement de son application Maison (Home en anglais) pour s’implanter sur le marché de la domotique, Apple se cherche un hub pour tout centraliser. Google a pu compter sur son assistant Google Home pour piloter les objets connectés et répondre à vos questions, dévoilant une version mini et même Max lors de sa dernière keynote. Amazon caracole toujours en tête du marché avec son Echo boosté par l’assistant vocal Alexa, même si celui-ci tarde à s’implanter en France. Sonos a présenté en octobre Sonos One, une enceinte regroupant tout le savoir-faire audio de la marque et embarquant également Alexa avant de s’ouvrir à Siri et Google l’an prochain. 

En juin, HomePod a fait sensation auprès de développeurs présents et des observateurs. Cette enceinte connectée cylindrique de 18 centimètre est le produit le plus original dévoilé par Apple depuis fort longtemps. Présentée initialement comme un objet à but essentiellement musical et au fonctionnement s'appuyant sur Apple Music, HomePod devrait bien avoir de multiples rôles dans la maison. Comme son nom l'indique en somme (mélange de maison et de référence à l'iPod de la musique). 

Apple insiste sur la qualité audio promise, "savoir-faire maison" depuis bien longtemps. HomePod peut ajuster automatiquement sa diffusion multidirectionnelle selon la spatialisation des lieux (grâce à 1 woofer et 7 tweeters) et créer du multi-room en associant plusieurs appareils. Mais sa mission ne s'arrête pas là. Ses six microphones intégrés permettront de répondre aux ordres passés pour gérer les objets, à vos demandes d'information (agenda, météo, questions diverses…), à envoyer des messages, tout cela sans se priver d’écouter de la musique. De plus, à l'aide d'un iPhone (à partir d'iPhone 5s et sous iOS 11) ou d'un iPad, vous pourrez interagir avec HomePod en étant loin de chez vous. 

HomePod est annoncé à 349 dollars pour le marché américain, en blanc ou noir.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter