Pour économiser de l'énergie, pensez aux objets connectés

DirectLCI
CONNECTÉ - Partenaire du Prix Entreprises pour l’environnement (EpE), LCI vous livre pendant un mois des articles autour de la thématique digital et environnement. Cette semaine, gros plan sur la maison qui devient de plus en plus connectée et vous permet de faire des économies d'énergie.

Les objets connectés ont aidé ces dernières années à faire de belles économies d’énergie en permettant de piloter à distance, de connaître le niveau de consommation ou de mieux gérer les usages. Et qui dit économie d'énergie dit aussi économie sur vos factures. Un geste pour la planète et pour votre portefeuille.


Avec les progrès de la domotique, l'avènement des objets connectés et des smartphones, il n'y a désormais plus besoin de devoir créer un environnement connecté avec un hub central (Google Home, Apple Home...) ou des câbles dans tous les sens. Le progrès, c'est aussi de pouvoir utiliser chaque objet individuellement selon les besoins de chacun et de chaque pièce. Mais ils peuvent tout aussi bien s'inscrire dans des scénarii plus complets de gestion de la maison connectée.

Le chauffage

C'est l'une des dépenses les plus importantes dans l'année (environ 1611€ en moyenne selon une étude quelleenergie.fr) et celle où il est facile d'intervenir à l'aide de petits gestes simples, permettant de réaliser en moyenne de 300 à 400 € d'économies. Les objets connectés peuvent vous aider à prendre conscience de votre consommation et des zones du logement où elle n'est pas optimale. Le thermostat ou le radiateur connecté est souvent accompagné d'une application qui fait le point sur votre logement et vos dépenses. Et cela peut aisément vous faire prendre conscience des points noirs. Et vous permettre, si vous avez oublié avant de partir, de réguler le chauffage à distance depuis votre smartphone.


Pour commencer, l'installation d'un thermostat connecté s'avère indispensable sur votre chaudière. Couplé à un capteur de température positionné dans la maison, il ajuste le chauffage, le déclenche selon les besoins que vous avez fixés. Nest, Netatmo ou encore Qivivo proposent des solutions qui tiennent compte de vos habitudes mais aussi parfois des éléments extérieurs (de 150 à 250€). Elles s'adaptent généralement aux chauffages au gaz ou au fioul.


Sowee propose aussi un système de pilotage de son chauffage électrique individuel, un suivi de sa consommation électrique grâce à une station connectée et deux capteurs pour radiateur (379 € sans contrat, à partir de 5,99€/mois en location ou 299 € avec une offre électricité ou gaz). La filiale d'EDF fournit également une mesure de la qualité de l'air, la connexion avec d'autres objets connectés ou la gestion de la recharge pour véhicule électrique. A termes, Sowee pourra aussi piloter l'éclairage ou les ouvrants.


Le thermostat Smart de Momit (175€) est, lui, compatible avec 95% des systèmes de chauffage (électrique, chaudière, climatisation, etc.). Grâce à l'appli, tous sont bien souvent capables de se déclencher lorsqu'ils s'aperçoivent que vous êtes en approche du logement par géolocalisation.

Bosch propose un pack complet "Confort climatique" comprenant un contrôleur, deux thermostats de radiateur et un contact de porte/fenêtre qui permet d'indiquer aux radiateurs quand une ouverture se fait afin qu'ils se coupent (360€).


Il est aussi possible de gérer individuellement chaque radiateur grâce aux vannes connectées de Netatmo qui s'adaptent à n'importe quel type de radiateur. Vous pourrez ainsi les piloter individuellement, programmer selon les pièces ou les besoins de chaque membre du foyer, gérer tout aussi bien manuellement qu'avec votre smartphone. Pour cela, il faut avoir un thermostat connecté à votre chaudière. Elles sont équipées de la fonction de détection d'ouverture de fenêtre et se coupent automatiquement en cas d'ouverture. (Prix : 199,99€ le kit avec deux vannes + capteur-relais pour chaudière - vanne additionnelle 79,99€).


Certains radiateurs sont directement équipés de moyens de pilotage à distance. C'est le cas de larges gammes chez Campa, Noirot et autres produits des enseignes du groupe Muller.

Action sur l'électrique

On ne cesse de recommander d'éteindre au maximum ses appareils électriques pour éviter les consommations inutiles. Plus facile à dire qu'à faire ! Avec l'arrivée des smart plugs (prises intelligentes), il est désormais possible de le faire à distance et même d'avoir un œil sur sa consommation en énergie. Pour une prise connectée, comptez généralement entre 30 et 50€ l'unité. Il existe aussi Multisoky d'Extel. Une multiprise de six emplacements qui vous permet de gérer l'ensemble du bloc ou bien chaque prise individuellement. Via l'appli vous pouvez également savoir quel appareil consomme le plus et adapter éventuellement une programmation (environ 100€, compatible iOS et Android).

Les ampoules connectées sont aussi les stars de la Smart Home (maison intelligente) actuelle. Les plus connues restent celles conçues par Philips Hue (comptez 75€ pour deux ampoules et une passerelle de connexion) qui sont compatibles avec tous les systèmes, mais il en existe dès 30€. Le smartphone ou la voix servent alors d'interrupteur 2.0. Et elles peuvent aussi être couplées à des interrupteurs tout aussi intelligents comme Céliane by Netatmo qui s'adaptent à vos usages et emplacements privilégiés pour fonctionner, sans avoir besoin de raccordement électrique.


Lors du CES 2018, la startup Supersola a dévoilé un panneau solaire individuel et mobile qui vous permet de subvenir à 10-15% de vos besoins en énergie (vous pouvez ajouter jusqu'à 15 unités).

Et aussi…

Pommeau de douche Hydrao First – Smart & Blue

Il surveille votre consommation d'eau et change de couleur en fonction du nombre de litres déjà déversés. Le pommeau est connecté à votre smartphone en Bluetooth. Vous fixez vous-mêmes vos paliers de couleur et obtenez votre bilan en cours de douche par le changement de couleur des LEDS, mais également sur votre appli. Pas de pile à l'intérieur, c'est le mouvement de l'eau qui alimente Hydrao. De quoi inciter à faire des économies d'eau à chaque douche. Ludique, écologique et pédagogique à la fois ! (Prix : 89€)

Boîtier connectée de tri Eugène – Uzer

Les objets connectés servent aussi à faire des gestes bons pour la planète. On ne cesse d'inciter au tri dans nos déchets. Encore faut-il avoir les différents bacs ou poubelles municipales pour les stocker et savoir dans lequel il faut mettre son produit. Grâce à Eugène, plus de problème. Vous scannez le code barre sur l'emballage avant de le jeter et le petit boîtier vous indique où le mettre, en fonction  de votre lieu d'habitation. Une bonne façon d'éviter d'avoir mis votre déchet dans le bac jaune alors que c'était la poubelle verte. Et plus vous scannez, plus l'application associée vous fait gagner des récompenses que vous pouvez choisir de reverser à des associations. Et Eugène va plus loin en compilant l'historique de vos déchets pour vous aider à faire votre liste de courses. L'appli note aussi les éléments nutritionnels des produits jetés à toutes fins utiles… (Prix : 99€)

Robot de tri R3D3 – Green Creative

Green Creative a mis au point son propre "Robot de tri" R3D3. Il va analyser, trier et compacter automatiquement de nombreux déchets (canettes, gobelets, bouteilles…). Le tout en six secondes ! Et dès que R3D3 est plein, un email est envoyé pour avertir. Pour le moment, R3D3 s'adresse avant tout aux entreprises, mais il pourrait se décliner prochainement en version individuelle et pour l'ensemble des types de déchets.


Système d'arrosage connecté Green IQ

Pourquoi lancer l'arrosage de vos plantes quand il pleut ? Green IQ est là pour rendre votre jardin intelligent et vous aider à faire des économies. Pour cela, il ajuste en permanence éclairage et irrigation en fonction des données qu'il récupère (météo, géolocalisation pour le temps d'ensoleillement ou de luminosité, etc.). Vous pourrez ainsi faire jusqu'à 50% d'économie d'eau. Il se connecte en wifi et peut programmer l'arrosage quotidien ou hebdomadaire, et même par zone (jusqu'à 4 arrosages par jour et 6 zones d'irrigation). Vous avez également la possibilité de gérer à distance depuis votre smartphone. Green IQ fonctionne également avec d'autres objets connectés (station météo, capteurs pour les plantes, ouvrants de la maison, etc.). (Prix : 249€)

Entreprises pour l’Environnement (EpE), associée LCI, lance pour la 13e année consécutive, son appel à candidature pour le Prix Jeunes pour l’Environnement doté de plus de 10.000€. Cette année, les concurrents doivent réfléchir à la question suivante : "Digital et Environnement : quelles connexions ?"


Les jeunes de moins de 30 ans ont carte blanche ! Ils sont invités à présenter des idées inédites, des solutions concrètes de services ou d’applications, d’objets connectés, de chatbot, etc… favorisant l’environnement (climat, biodiversité, ressources, eau…) ou, à l’inverse, des solutions concrètes pour diminuer l’impact du recours au digital. Pour plus d'information, rendez-vous sur le site dédié

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter