Pourquoi Microsoft abandonne Windows XP ?

Pourquoi Microsoft abandonne Windows XP ?

High-tech
DirectLCI
MICROSOFT – C'est aujourd'hui le 8 avril que parait le dernier correctif de sécurité de Windows XP. Dorénavant, Microsoft ne s'occupera plus de son système, principalement parce qu'il n'est plus adapté à l'environnement technologique actuel.

Voilà, c'est fini. Après plus de 12 ans de bons et loyaux services, Windows XP arrête aujourd'hui sa carrière commerciale . Microsoft livre en effet ce 8 avril la dernière mise à jour concernant cette version, et cesse désormais tout support. Pourtant, même si 4 générations lui ont déjà succédé (Windows Vista, puis 7, puis 8, et actuellement 8.1), près de 30 % des PC dans le monde fonctionnent encore sous Windows XP.

Alors pourquoi Microsoft met fin au système le plus populaire de son histoire ? Si la sortie commerciale de Windows XP remonte à la fin 2001, sa conception est bien plus ancienne, et débute dans les bureaux de Microsoft en 1997. A cette époque, l'environnement technologique est radicalement différent de celui d'aujourd'hui. Le marché du mobile débute, avec des terminaux qui ne servent qu'à téléphoner, et Internet n'intéresse encore qu'un petit groupe de geeks.

Un monde qui change

Et c'est bien le problème. Il y a 2,4 milliards d'internautes en 2013, et la plupart des PC sont reliés à Internet (et aux dangers liés au Web) : Windows XP n'a pas été conçu pour ça. Bernard Ourghanlian, le Directeur Technique et Sécurité de Microsoft, a confié à Metronews les raisons de cet arrêt, lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée à Paris le 7 avril.

"Plus un logiciel est ancien, plus il est facile à pénétrer". Les années passent, et les attaques informatiques se multiplient. Microsoft renforce au fur et à mesure son système, à coup de mises à jour et de correctifs. Différents systèmes de sécurité sont installés, comme le DEP (Data Execution Prevention), pour bloquer les programmes malveillants.

Des attaques qui se multiplient

Mais si en 2006, pour 14 attaques, 1 seule réussie à passer le DEP, en 2011, la moitié des attaques visant XP ne sont plus repoussées, et en 2012, la tendance s'inverse même. Et ce n'est pas parce que Windows XP vieilli que le nombre d'attaque diminue, au contraire. Aujourd'hui, quand une attaque est détectée pour Windows 8, il faut en compter 5 pour Windows 7, et 9 pour Windows XP.

"Mais on ne peut pas modifier un système indéfiniment. Au bout d'un moment, cela implique trop de casse" explique Bernard Ourghanlian. Technologiquement parlant, Windows XP n'est plus adapté à notre époque, et plutôt qu'exercer un "acharnement thérapeutique", Microsoft a décidé de laisser son système partir à la retraite. Alors remercions "XP" pour cette belle "expérience", car c'est la signification de son nom.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter