Pourquoi "Rewind", la vidéo-rétrospective de Youtube pour 2018, fait l'unanimité... contre elle

High-tech

POUCE EN BAS - En créant son best-of de l'année, Youtube a réussi à déplaire à tout le monde ou presque, au point d'atteindre un record : celui de la vidéo la plus détestée de son propre service. Mais il y a des raisons à celà.

Youtube, dont le métier consiste d'abord a montrer les vidéos des autres, vient de signer un record pas banal. Le service a réussi à créer la vidéo la plus impopulaire de sa propre histoire, ravissant le titre à la chanson "Baby" de Justin Bieber, en accumulant en une semaine à peine plus de onze millions de "pouces vers le bas", contre deux millions de like. L'objet de tant de détestation ? Une vidéo pourtant faite pour plaire : l'édition 2018 du "Youtube Rewind", qui compile en quelques minutes les tendances, les événements, et tous les Youtubeurs les plus suivis qui font le succès du site.

Pourquoi tant de haine ? À la fois pour la forme et le fond. Sur la forme, la vidéo est ébouriffante, une superproduction parfois difficile à suivre, comme si l'on avait voulu en mettre beaucoup trop à l'intérieur, entre les joueurs de Fortnite, les groupes de K-Pop, Baby Shark, des stars du petit écran, et tout le reste. Ça vaut le coup d'œil, comme une curiosité où tout irait un peu trop vite, on vous laisse juges...

Lire aussi

Forcément, arriver à placer plus d'une centaine de Youtubeurs, de façon cohérente, dans un clip de quelques minutes, semblait peut-être un peu trop ambitieux. Mais c'est sur le fond que se concentre l'essentiel des critiques, sur les choix de Youtube. Si l'on en croit bien des réactions de Youtubeurs, parfois ceux-là même qui ont participé au tournage de la vidéo, année après année, Rewind a changé de nature. À l'origine conçu comme une vitrine du travail des Youtubeurs, Rewind ciblerait aujourd'hui plutôt les annonceurs, de quoi expliquer l'absence de toute controverse, de tout contenu sujet à polémique, bref, un objet promotionnel un peu trop poli. Rajoutez à celà une longue séquence de bons sentiments sur toutes les causes promues par les Youtubeurs, à la fois pas à sa place et mal jouée, et la gêne est totale.

Chez Youtube, on reste beaux joueurs, se félicitant avec un sourire un peu figé du record d'impopularité de "Rewind" cette année. La plateforme promet qu'elle écoutera ses créateurs pour l'année prochaine. En attendant, vous pouvez aller compulser les archives de Rewind, nous on aime bien l'édition 2012, où des Youtubeurs dansent sur les hits du moment, notamment le Gangnam Style et son milliard de vues. 

À l'époque, tout semblait plus simple.

Lire et commenter