Première attaque d'envergure contre des objets connectés

Première attaque d'envergure contre des objets connectés

DirectLCI
SÉCURITÉ – Un important hacking a été révélé par une société de sécurité informatique. Il a transformé téléviseur et réfrigérateur en machines à envoyer des spams.

Quand votre frigo envoie des spams. Ce n'est pas de la science-fiction, mais un hacking bien réel repéré par un spécialiste de la sécurité informatique. Selon la société californienne Proofpoint , une attaque d'envergure en direction d'objets connectés aurait permis l'envoi de plus de 750 000 e-mails frauduleux.

Entre le 23 décembre 2013 et le 6 janvier 2014, cette opération s'est attaquée majoritairement à des téléviseurs et à, au moins, un réfrigérateur. Elle a permis de prendre le contrôle de ces objets et les transformer en machines à spam.

La première attaque du genre aussi importante ?

Ce serait la première attaque de cette ampleur, alors que de nombreux experts craignaient justement que leur sécurité soit mal assurée par leurs constructeurs. "La plupart de ces objets ne sont que très faiblement protégés et les consommateurs n'ont virtuellement aucun moyen de repérer ou de combattre des infections lorsqu'elles arrivent", précise Proofpoint.

Une information plutôt inquiétante lorsque l'on connaît l'ampleur du développement des objets connectés, notamment lors du dernier CES de Las Vegas. De nombreuses recherches dans le domaine de la santé sont également en cours, comme en témoignent les lentilles de contact intelligentes présentées par Google la semaine dernière. On imagine alors les conséquences qu'aurait le piratage de ce genre d'appareils.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter