Gratuit, sans pub et plutôt bien écrit : Facebook lance... un magazine papier

Gratuit, sans pub et plutôt bien écrit : Facebook lance... un magazine papier

TECH
DirectLCI
OLD SCHOOL - Facebook vient de lancer au Royaume-Uni un magazine qui ne parle pas de lui. Difficile à trouver mais accessible en ligne, celui-ci est décrit comme une "initiative marketing" par le géant américain.

Il s'appelle Grow. Et malgré sa Une, ce n'est pas un magazine pour barbiers. La croissance dont parle le média que Facebook vient de lancer au Royaume-Uni, c'est celle du business, sous toutes ses formes. Un lancement discret, pour un magazine qui existe bien en version papier... mais que l'on ne trouvera pas en kiosque. Gratuit, il est pour le moment distribué dans des salons d'aéroport et dans certaines gares. Cible avouée : les chefs d'entreprise et les leaders d'opinion. Certains l'ont d'ailleurs trouvé dans leur boîte aux lettres. Grow sortira quatre fois par an. Et il vaut d'être lu, même si son rapport avec Facebook est ténu.

Au sommaire du premier numéro, rien de révolutionnaire. On retrouve le même genre d'articles que ceux des magazines économiques plutôt haut de gamme. Ainsi, on y apprend comment un géant des spiritueux s'est adapté à la vague des alcools artisanaux, comment H&M est en train de lancer une nouvelle marque pour les millenials, ou encore comment Paris est devenu "Silicon-sur-Seine". Longs, les articles sont souvent bien écrits. Et pour cause : pour ce premier numéro, Facebook s'est offert des signatures de renom, comme le correspondant parisien de Time Magazine, ou l'éditeur de la version britannique du magazine Wired.

Ceci n'est pas un magazine...

Chez Facebook, on se défend d'être devenu un éditeur, préférant décrire l'initiative comme étant un outil marketing de plus à l'attention de ses clients, des marques et des leaders d'opinion ; autant de cibles susceptibles d'être ensuite des annonceurs sur le réseau social. Cette initiative haut de gamme peut aussi permettre de redorer l'image de Facebook auprès du même public. Édité en anglais et sans pub, le contenu de Grow est accessible sur sa page Facebook, ainsi que sur le micro-site qui lui est dédié.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter