On a testé la Nintendo Classic Mini NES, l'instant nostalgie absolu

DirectLCI
NOSTALGIE - Il y a trente ans, les joueurs européens découvraient la Nintendo Entertainment System, plus communément appelée "NES" (prononcez Nèss). La console de salon ressort en version "mini". Un retour en enfance assuré qu'il va falloir attendre patiemment. A peine sortie, elle est déjà en rupture de stock.

On connaissait le rétro-gaming, cette passion pour les jeux pixellisés d'antan et les consoles que l'on croyait définitivement enterrées. A ce jeu-là, Nintendo a compris qu'il y avait une sérieuse carte à jouer. Si son succès a connu un coup d'arrêt ces dernières années, le pionnier du jeu vidéo moderne (si on le situe au milieu des années 1980 avec la démocratisation des consoles de salon) tient une place à part dans les mémoires, et surtout les cœur, des joueurs.


Le constructeur japonais a donc choisi de surfer sur la vague du revival en faisant renaître sa console Nintendo Entertainment System (NES). Pour fêter ses 30 ans, celle-ci revient en format mini. Un cadeau idéal pour les collectionneurs et les nostalgiques qui vont craquer pour cette Madeleine de Proust numérique. 

Le design

Elle s'apparente à un modèle réduit de la NES originale. Le design est exactement le même,  mais rétréci. Elle tient pratiquement dans une seule main. La mini NES dispose de deux prises pour brancher une manette, d'un câble HDMI et d'un câble USB pour l'alimenter (sans adaptateur secteur ! A brancher sur la prise USB de son téléviseur ou de son ordinateur). La manette fourni peut également s'utiliser sur les consoles Wii et WiiU en la raccordant à une Wiimote afin de profiter de l'émulateur NES de ces dernières.

Le catalogue de jeux

Néanmoins, si votre petit frère ne les a pas toute cassées et que vous espériez remettre vos antiques cartouches en fonctionnement, c'est peine perdue ! La Classic Mini NES embarque ses propres jeux de plateforme et des classiques de l'arcade. Ils sont au nombre de 30 et parmi eux, les plus emblématiques : Super Mario (1 à 3), The Legend of Zelda, Donkey Kong, Castlevania, Punch-Out !, Kirby, Mega Man 2, Pac-Man, Metroid, etc. Et ils sont tous fidèles à leurs couleurs et leur résolution d'origine. Mais c'en est tout pour le moment car il n'y a pas moyen d'ajouter de cartouche ou de jeux supplémentaires pour le moment.

Les différences avec l'originale

Le design rappelle la NES de 1985, la manette aussi et le catalogue disponible tout autant. Mais Nintendo a su s'adapter à son époque. Chaque jeu dispose de quatre points de sauvegarde qui n'existaient pas jadis. Et ce, même en plein milieu d'un niveau. Exit la prise péritel, la console se raccorde au téléviseur via un câble HDMI qui permet d'avoir une meilleure fréquence (60 Hz), mais surtout des modes graphiques différents pour retomber encore plus en enfance : 4:3 original, style rétro des vieux téléviseurs CRT avec les lignes de balayage; ou le mode pixel parfait pour une image impeccable. Et vous allez pouvoir connecter vos manettes Wiimote pour jouer sur la NES Mini.

CE QU'ON EN PENSE

Une plongée dans le passé pleine de délice ! Si comme nous, vous faites partie des 35-45 ans qui ont fait leurs armes sur la NES d'origine, vous allez savourer cette bonne dose de nostalgie. On reprend la manette en mains et l'on retrouve immédiatement ses automatismes. Au point d'en oublier que désormais les manettes des PlayStation 4 et autres Xbox One ont des joysticks à n'en plus finir. Les commandes restent rudimentaires et la manette, pourtant de la même taille que l'originale, semble miniature au regard de ses alter ego d'aujourd'hui. On regrettera que le fil soit si court et d'avoir l'impression de jouer le nez sur l'écran du téléviseur. Autre regret : la console n'est vendue qu'avec une seule manette et il va donc falloir investir dans une seconde pour jouer à plusieurs.


Au niveau de la jouabilité, le joueur va apprécier le côté rétro absolu du menu, des jeux et des commandes. Quel bonheur de retrouver les sensations de chaque jeu, ses musiques d'ambiance façon synthétiseur et son image de console 8 bits. Tout est comme dans notre souvenir. On se rappelle aussi combien les commandes étaient sensibles en voyant Mario Bros rater une énième fois la plateforme mobile sur laquelle on voulait le faire sauter. Il nous en fallait une bonne dose de calme face à des mouvements aussi difficiles à maîtriser et une mobilité qui nous laisse désormais perplexe (avec les progrès graphiques et technologiques des consoles actuelles notamment).

A peine arrivée, la NES mini est déjà en rupture de stock chez de nombreuses enseignes. Il n'a fallu que quelques heures pour la voir disparaître des étalages et même des boutiques en ligne. Désormais, il vous faudra parfois débourser jusqu'à 300 euros pour la posséder. Si le plaisir de retrouver ses joies d'enfant demeure intense, il vaut toutefois mieux attendre le restock annoncé par Nintendo, pris de court par la folie nostalgique de ses fans. Noël devrait l'aider à accélerer le mouvement.


Prix : 59 euros 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter