Quelle est la véritable couleur de la face non éclairée de la Lune ? Turquoise !

Quelle est la véritable couleur de la face non éclairée de la Lune ? Turquoise !

High-tech
DirectLCI
ASTRONOMIE – Des scientifiques ont réussi à observer la vraie couleur du satellite lorsqu'il n'est pas éclairé. Une performance qui pourrait à terme aider à prévoir les changements climatiques sur Terre.

La couleur réelle de la Lune ? Certainement noire répondraient les plus logiques d'entre nous et les fans de Pink Floyd. Pas du tout affirme un scientifique danois : celle-ci est étonnamment turquoise.

L'astronome Peter Thejil a expliqué au quotidien anglais The Guardian , la découverte faite par l'équipe internationale d'astronomes dont il fait partie. Pendant deux ans, ils ont observé le satellite naturel grâce à un télescope et une caméra depuis l'observatoire de Mauna Loa, à Hawaï.

Une histoire de filtres

D'après ses précisions, la face non éclairée de la Lune est visible depuis la Terre seulement lors de la nouvelle Lune. Elle n'est alors pas éclairée par le Soleil, mais par la seule réverbération émise par la Terre. Surnommée "lumière cendrée", cette réverbération possède une dominante bleue. Reflétée sur la Lune, elle revient alors sur Terre dans une nuance turquoise.

L'observation n'a pas été des plus simples : les astronomes ont notamment dû trouver un moyen d'éliminer la lumière émise par le halo entourant la Lune, qui fausse la mesure des couleurs. Deux filtres différents ont donc été disposés sur le télescope, pour neutraliser la couleur de ce halo.

Une découverte qui permettrait de prévoir les changements climatiques

Parmi les centaines de photos prises, les astronomes ont fini par en isoler deux représentant le dernier croissant de lune du 18 janvier 2012. Celles-ci avaient la particularité de présenter exactement le même halo. En soustrayant une image à l'autre, le halo a donc disparu, permettant de mesurer précisément la couleur réelle de la Lune. Hélas, aucune image n'a pour l'heure était rendue publique, il faut donc les croire sur parole pour l'heure.

L'observation au long cours de la couleur de la Lune pourrait, à terme, permettre aux scientifiques de remarquer les changements de celle de la Terre. Des modulations souvent induites par les changements climatiques. De quoi prévoir leur modélisation à l'avance.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter