"Qui a pété ?" Ce robot chinois vous donnera (peut-être) la réponse !

High-tech
DirectLCI
ALORS CA GAZE ? - Une équipe de chercheurs chinois a mis au point un robot capable de localiser avec une extrême précision l'origine de n'importe quelle odeur, aussi bien un pet humain qu'une dangereuse fuite de gaz Explications.

"Ça pue... qui a pété ?" C’est la fameuse question qu’on s’est tous posée (dans sa tête, silencieusement) lorsque l’odeur fétide de ce gaz intestinal est venu nous chatouiller les narines. "É-cœu-rant !" Commence alors une traque aussi discrète que possible à l’affût du premier regard coupable.

Tabou honteux par excellence, rares sont en effet ceux qui avouent. Nous évacuons pourtant tous autour d'un litre de gaz par cette voie chaque jour. Ce grand mystère pourra bientôt être résolu grâce aux progrès de l’intelligence artificielle. En l’occurrence, un petit robot chinois.

Prévenir la fuite d'un gaz dangereux

En effet, le nez artificiel de ce robot est capable de reconnaître l’origine (et donc l’auteur) d’un pet, mais aussi de localiser la source de n’importe quelle odeur. Il vient de remporter le prix du forum Pineapple Science Award à Hangzhou en Chine, l'un des récompenses scientifiques les plus prestigieuses du pays.

 

Plus concrètement, le robot utilise un algorithme "de filtre à particules" qui lui permet de bénéficier d’un odorat redoutable. Imaginez tout l’intérêt d’une telle machine. En cas de danger, par exemple, lors d’une grave fuite de gaz.

Il peut repérer sa position exacte

Après avoir identifié une odeur (suspecte), le robot explore son environnement pour repérer sa position exacte,  a expliqué l’un des chercheurs  de l’Université de Tianjin (Chine), à l’origine de ce nez artificiel intelligent.

La prochaine fois, en cas de flatulence, vous pourriez bien vous voir humilié par le nez de ce robot délateur. Après tout, nous ne sommes que des êtres humains. 

A LIRE AUSSI
>>  Au Japon, un robot-écrivain a bien failli remporter son premier prix littéraire
>> 
Les nouveaux livreurs de pizzas de Domino's sont des robots >> Microsoft débranche son robot "Tay", devenu raciste et misogyne en 24h  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter