Qui est Sundar Pichai, le nouveau patron de Google ?

High-tech
WHO’S WHO — Avec la réorganisation de Google au sein de la holding Alphabet, Sundar Pichai prend la tête des activités les plus emblématiques et rentables du groupe. Méconnu du grand public, il était déjà très influent au sein de l’entreprise californienne dans laquelle il travaille depuis plus de dix ans.

Il est bien connu de ceux qui suivent assidûment les conférences annuelles Google I/O, mais très mal du grand public. Nouveau dirigeant de Google, désormais filiale de la holding Alphabet, Sundar Pichai prend la tête d’une des plus importantes entreprises technologiques au monde.

Cet Indien de 43 ans a été diplômé en 1993 de l’Institut indien de la technologie de Kharagpur. Il complète ensuite sa formation à l’université Stanford aux Etats-Unis. Entré chez Google en 2004, il dirige de nombreuses activités, puis il est finalement nommé vice-président en charge de Chrome en 2011. Il remplace ensuite Andy Rubin , concepteur d’Android, à la tête du système d’exploitation mobile.

Un profil courtisé par la concurrence

Fort de sa réussite, il finit par être nommé en octobre 2014 vice-président en charge de l’ensemble des produits du groupe (Maps, Android, Chrome et Search). Quelques semaines avant, un portrait de Bloomberg le qualifiait déjà d’“homme le plus puissant dans le mobile”. En mai dernier, le site spécialisé américain The Verge avait également pris la peine de lui consacrer un mini-site .

Dans les faits, ce poste a fait de lui le véritable numéro 2 exécutif du groupe, sous la houlette de Larry Page, cofondateur de Google et considéré comme son mentor. “Je suis très chanceux de pouvoir compter sur une personne aussi talentueuse que lui pour diriger le nouveau Google”, indique d’ailleurs Larry Page dans un message publié sur le blog officiel de Google.

Les félicitations sont même venues de l’extérieur de Google. Tim Cook, PDG d’Apple, a ainsi salué sa promotion sur Twitter.

Il faut dire que la concurrence apprécie son profil. Il avait notamment été approché en 2011 par Twitter pour en prendre la tête et était également pressenti pour la succession de Steve Ballmer chez Microsoft. C’est finalement Satya Nadella qui avait été nommé, un profil avec de nombreux points communs : lui aussi est né en Inde et a été formé dans une université de ce pays.

EN SAVOIR +
>> Google se réorganise et devient Alphabet

>> Le créateur d'Android, Andy Rubin, quitte Google
>> Toute l'actualité de Google sur metronews

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter