Rachat de Nest par Google : qui est son fondateur Tony Fadell ?

Rachat de Nest par Google : qui est son fondateur Tony Fadell ?

High-tech
DirectLCI
PORTRAIT - Il a d'abord été le père de l'iPod avant de devenir vice-président d'Apple. Aujourd'hui, sa start-up Nest a été rachetée par Google pour plus de 3 milliards de dollars. Retour sur un parcours brillant au coeur de la Silicon Valley.

L'iPod, c'est lui. Engagé par Apple en 2001, Tony Fadell, a conçu le révolutionnaire baladeur de la marque, sous la houlette de Steve Jobs. Plus qu'un simple appareil, il rêve surtout qu'il soit associé à un service de vente de musique en ligne, ce sera l'iTunes Music Store, lancé en 2003 un an et demi après la sortie de l'iPod.

Un pari risqué, mais réussi. En septembre 2012, Apple avait vendu plus de 350 millions de ses baladeurs design. De quoi faire de l'iPod le vrai succès de la société dans les années 2000, avant de voir ses ventes logiquement cannibalisées par celles des iPhone.

Nest Labs : une start-up dans un garage

Une performance qui permet à l'Américain de 44 ans d'accéder en 2004 au poste de vice-président en charge de l'ingénierie de l'iPod. Dès l'année suivante, il remplace Jon Rubinstein en tant que vice-président responsable de toute la division iPod. Il quittera ensuite Apple en 2008. Deux ans plus tard, en compagnie d'un autre ancien d'Apple, Matt Rogers, il fonde donc Nest, la société qu'ils viennent de revendre 3,2 milliards de dollars à Google .

Comme souvent dans la Silicon Valley, l'histoire de la start-up débute dans un garage de Palo Alto. Débutée en mai 2010, l'activité de Nest Labs se concentre sur la création de thermostats connectés en WiFi et contrôlables à distance via une application pour smartphone. Depuis, la société a diversifié sa gamme en concevant un détecteur de fumée qui s'arrête avec un simple geste de la main.

Depuis le début de sa carrière, Tony Fadell a ainsi déposé plus de 300 brevets et a été plusieurs fois récompensé par des prix attribués aux entrepreneurs américains dont l'Alva Award en 2012. Une succes story qui ne semble pas prête à s'arrêter.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter