Rachat de SFR : Bouygues améliore son offre auprès de Vivendi

Rachat de SFR : Bouygues améliore son offre auprès de Vivendi

DirectLCI
TÉLÉCOM – C'est une nouvelle proposition en forme de coup de théâtre. Le groupe Bouygues vient d'annoncer qu'il améliorait son offre de rachat de SFR de presque deux milliards d'euros. Suffisant pour convaincre Vivendi de remettre en question la négociation exclusive avec Numericable ?

Martin Bouygues n'a pas dit son dernier mot. Son groupe vient de surenchérir auprès de Vivendi pour le rachat de SFR, pourtant promis à Numericable . Bouygues monte ainsi son offre à 13,15 milliards d'euros, l'augmentant de 1,85 milliard. Un montant supérieur à celle de Numericable, qui est de 11,75 milliards.

Déjà soutenu par Arnaud Montebourg, le chef d'entreprise a également convaincu la Caisse de dépôts et consignations (CDC), gage de sérieux, de s'associer à son offre. Elle pourrait ainsi monter au capital du nouvel ensemble Bouygues Telecom / SFR à moins de 5 %, selon Le Monde

Decaux et Pinault à la rescousse

D'autres partenaires, cette fois-ci privés, lui prêteront aussi main-forte. A commencer par le groupe d'affichage urbain JC Decaux, déjà actionnaire de Bouygues, mais aussi Artémis, la holding de la famille Pinault. Une entrée en bourse de la nouvelle entité est toujours prévue, mais Vivendi n'en posséderait plus que 21,5 %, contre 43 % précédemment

Le 14 mars dernier, Vivendi, dont Vincent Bolloré prendra la direction en juin prochain, était finalement entré en négociation exclusive avec Numericable, pour lui vendre SFR. Le groupe de Patrick Drahi avait fait in extremis une offre considérée comme plus intéressante par Vivendi, mais sa stratégie d'emprunt massif pour y parvenir inquiétait certains observateurs, ainsi que le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg , quant à la pérennité du nouvel ensemble.

Plus d'articles

Lire et commenter